Mangas
« Blood Parade » Tome 1: à bas la reine !

« Blood Parade » Tome 1: à bas la reine !

07 avril 2015 | PAR Sandra Bernard

Nouvelle petite série (en deux tomes) au catalogue de Ki-oon, Blood Parade, de Kazuyoshi KARASAWA, narre les aventures d’un jeune chasseur de vampires et de sa jolie acolyte.

[rating=3]

 

 

 

Le jeune Gilles a vu, dans ses tendres années, sa famille se faire assassiner par la reine des vampires, un soir de lune rouge. Huit ans plus tard, devenu adulte, il n’a qu’une idée en tête : la tuer, elle et son engeance. Pour ce faire, il intègre l’ASI, une administration spéciale chargée d’éliminer les vampires, et s’entraîne dur afin de devenir un apôtre, l’une des douze personnes capables de les détruire. Afin de remplir sa première mission, il se voit doté d’un Escudo (garde du corps), la charmante et redoutable Luna. Ensembles, ils se rendent à Conques (la célèbre petite ville abritant la fameuse abbatiale Sainte-Foy de Conques) où sévit un jeune mais puissant vampire. Hélas, rien ne se passe comme prévu.

Côté graphique, rien de particulier à signaler. Ils sont dans la lignée de ce qui se fait actuellement :  fins et clairs.

Blood Parade est une nouvelle série traitant des rapports conflictuels entre les vampires et leurs adversaires, les humains. Rien de bien original dans ce premier tome, mais un réel talent pour la dynamique scénaristique. Les missions s’enchaînent et les rebondissements, bien que prévisibles, sont bien menés et font avancer l’histoire sans temps mort., le tout saupoudré d’humour bon enfant. L’on apprécie également que l’action met en valeur des monuments du patrimoine historique français.

Informations pratiques :

Kazuyoshi KARASAWA, Blood Parade T01, Ki-oon, 11-09-2014, Format : 13 x 18 cm, Nombre de pages : 194, Prix de vente : 7,65 €, Tomes parus en VO : 2 (série terminée)

 Visuels : © Kazuyoshi Karasawa / SQUARE ENIX CO., LTD.

L’interview stroboscopique : Camp Claude
[Critique DVD] « Gilles Caron, le conflit intérieur », décryptage intéressant du travail du reporter français
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *