Livres

« Lettres à Yves » : dernier adieu de Pierre Bergé à son grand amour

« Lettres à Yves » : dernier adieu de Pierre Bergé à son grand amour

01 décembre 2011 | PAR Amelie Terranera

Au décès de son grand amour, Yves Saint Laurent, son ami Pierre Bergé débute une correspondance post-mortem avec celui qui partagea sa vie durant plus de cinquante ans.

Yves Saint Laurent, l’un des plus grands couturiers de notre siècle, est décédé le 1er juin 2008. Moins d’une semaine après, Pierre Bergé débute une correspondance avec son amour défunt. Il ne cessera d’écrire pendant plus d’un an. En guise de prélude, l’on peut lire les mots de Pline le jeune : « J’ai perdu le témoin de ma vie, je crains désormais de vivre plus négligemment. »

« Tant de souvenirs s’entrechoquent, les meilleurs et les pires », Pierre Bergé

Ces lettres retracent leur première rencontre, la création de la mythique maison de couture, leur palais de Marrakech, le succès, la gloire, mais aussi des périodes sombres, la drogue et la dépression. Ces Lettres à Yves sont un ultime adieu, un hommage vibrant d’un homme à son âme-sœur. Cet ouvrage a reçu le Prix Le Vaudeville, couronnant un recueil faisant « preuve d’esprit ».

Cette correspondance permet de tutoyer le monde d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé, bien mieux que le feraient toutes les biographies possibles, et de s’émouvoir d’un tel amour fidèle et prodigieux.


 

Lettres à Yves de Pierre Bergé (Folio, 93 p., 5,10 euros).

Eric Besson et son plan France Numérique
Ecoute intégrale et saga clipée pour fêter la sortie d’Undun, le nouvel album de The Roots
Amelie Terranera

One thought on “« Lettres à Yves » : dernier adieu de Pierre Bergé à son grand amour”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *