Livres
Le magazine Colors célèbre les super héros ordinaires

Le magazine Colors célèbre les super héros ordinaires

05 avril 2011 | PAR Lea Iribarnegaray

Nous vous en parlions récemment, le magazine Colors de la marque Benetton a soufflé sa vingtième bougie. Pour l’occasion, on célèbre des super héros « unis par leur désir de rendre ce monde meilleur ». Entre fiction et réalité, ce numéro 80 est habité par des bandes dessinées en tout genre.

Colors, « le magazine qui parle du reste du Monde », a été créé en 1991 par Oliviero Toscani et Tibor Kalman. Lié désormais aux activités de Fabrica, le centre de recherche en communication de Benetton en Italie. Le designer français Sam Baron dirige Fabrica, une académie d’art réservée aux jeunes designers et artistes de moins de 25 ans. Si la candidature de ces derniers est retenue, ils passent un an dans cet incubateur de talents situé à Trévise (Vénétie).

Gino Strada, italien, chirurgien de guerre. Aki Ra, cambodgien, désamorce des mines. Les « Damas de blanco », cubaines, se battent pour libérer les prisonniers politiques. Julian Assange, australien, ex-hacker et éditeur en chef de WikiLeaks. Biro Bala Rabha, indienne, défend les femmes accusées de sorcellerie. La liste est longue, très longue.

Ils sont onze « super héros ». Ils ne portent ni costume, ni cape. Ils n’ont aucun pouvoir magique. Juste une volonté de fer et beaucoup d’humilité. Colors les réunit dans un numéro de printemps haut en couleurs. Au fil des pages, le lecteur traverse les continents et découvre des histoires à couper le souffle. De la prostitution enfantine à l’analphabétisme, en passant par la guerre et les catastrophes économiques, les maux de notre planète sont multiples. Le magazine qui « parle du reste du monde » tient ses promesses. Chacun sort de sa bulle, au moins le temps d’une lecture…

Disponible en 4 éditions bilingues (en France : Anglais/ Français) Colors est distribué dans les kiosques spécialisés, chez Colette, dans certaines librairies, comme celle de l’hôtel Royal Monceau, ainsi que sur l’Apple store. Vous pouvez également découvrir le magazine en ligne!

Gagnez 2 pass 3 jours pour le Hellfest
Olivier Py pourrait perdre l’Odéon
Lea Iribarnegaray

One thought on “Le magazine Colors célèbre les super héros ordinaires”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *