Jeunesse

Vous ne tuerez pas le printemps de Béatrice Nicodème

Vous ne tuerez pas le printemps de Béatrice Nicodème

22 janvier 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

9782354882235_1_m1943. Une jeune anglaise d’origine française s’engage dans le S.O.E, service secret anglais créé par Churchill. La jeune femme se retrouve parachutée en France près de Châlons-Sur-Marne pour contribuer aux sabotages des activités allemandes et à la débâcle de l’ennemi. Mais le réseau Pianist, dont elle fait partie en tant qu’opératrice radio, semble gangrené et les arrestations se multiplient. Elaine, devenue Jacqueline, va devoir deviner à travers les apparences pour savoir qui sont ses véritables amis, elle doit aussi déjouer la surveillance d’un redoutable allemand, l’officier Wagner, qui s’intéresse à elle de beaucoup trop près.

Gentlemen_2-aa3cbAuteur française très talentueuse, Béatrice Nicodème est passionnée de littérature policière et jeunesse. Elle a récemment publié chez Gulf Stream Ami, entends-tu…(2008) qui se déroule également en 1943 pendant l’Occupation mais cette fois à Nantes, Les Gentleman de la nuit (2010), une histoire de contrebandiers, et Wiggins et la nuit de l’éclipse (2012) ou les aventures d’un jeune détective amateur, dans l’Angleterre de 1894, qui aspire à marcher sur les traces de l’illustre Sherlock Holmes.

Le titre du roman « Vous ne tuerez pas le printemps » est tiré d’un bouleversant poème écrit par un résistant condamné à mort dans la prison de Montluc, à Lyon, avant son exécution par les allemands. Ce poème est d’ailleurs entièrement cité dans le livre. Tandis que 2014 commémore les soixante-dix ans du débarquement, ce récit nous replonge avec un incroyable réalisme dans la guerre qui a changé le cours de l’Histoire aux côtés de tous ceux et celles qui ont risqué leurs vies et parfois péri pour que les français retrouvent la liberté. Du point de vue d’une jeune résistante, nous découvrons des aspects méconnus de cette guerre: la manière dont les anglais entraînaient leurs résistants, les actions des groupes, comment devait procéder une opératrice radio, les codes secrets… Passionnant, stupéfiant, haletant, un excellent roman sur la Résistance et l’Occupation qui mériterait largement d’être primé.

Editions Gulf Stream – collection Courants noirs – date de parution: 9 janvier 2014 – 344 pages – 15,50 euros

visuels (c): Editions Gulf Stream

Bons baisers ratés de Venise de Davide Cali et Isabella Mazzanti
19e cérémonie des prix Lumières : le palmarès
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *