Musique
La flamme de Coldplay est de retour au stade de France

La flamme de Coldplay est de retour au stade de France

17 juillet 2022 | PAR Sarah Dray

5 ans jour pour jour après leurs dernières dates à Paris au Stade de France, le groupe britannique est de retour pour en mettre plein la vue à son public français. Générosité, partage, et bien évidemment bonne musique sont à l’ordre du jour : Coldplay ne déçoit jamais !

 

L’entrée du groupe est prévue sur scène pour 21h15 et les quatre acolytes sont au rendez-vous. Menés par Chris Martin, traverse la pelouse du Stade de France, montrant ainsi sa proximité avec son public français et son envie de le retrouver.

Quelques minutes auparavant, deux inconnus annonçaient l’arrivée du groupe sur scène et ont lancé une vidéo expliquant où iraient une partie des bénéfices des billets. Reforestation, nettoyage de océans, captation du carbone … toutes les solutions pour une transition écologique équitable et durable sont là sous nos yeux.

Sans compter que les sols de stade de France ont été équipés et des vélos ont été installés au fond de la pelouse pour récupérer l’énergie incroyable du public.

La générosité de Coldplay n’est pas feinte : Guy Berryman, Jon Buckland, Will Champion et Chris Martin vont en faire profiter plus de 90 000 personnes pendant plus de deux heures. En coulisses, ils sont aidés par Phil Harvey, le 5eme membre du groupe, directeur de création.

Pour l’entrée majestueuse du groupe et le reste de la scénographie, nous imaginons que c’est lui qu’il faut remercier. Toujours plus haut, plus étincelant et plus majestueux, Coldplay ne fait pas dans la dentelle, et tout est bon pour faire rêver et vibrer le public.

La musique peut enfin triompher. Parmi les nouveaux titres de l’album Music of the Sphères , c’est Higher Power qui fait l’ouverture, lancé le 29 avril dernier par Thomas Pesquet depuis l’espace.

Mais bien évidemment Chris Martin ne chantera pas que des nouveaux titres ce soir, les tubes sont repris en chœur, ils sont tous là : Viva la vida, Paradise, Yellow, The Scientist, Hymn for the week-end, aucun ne manque à l’appel pour la plus grande joie d’une foule électrisée et engagée à 100% auprès de son groupe préféré.

Le Stade de France se transforme tantôt en karaoké géant, tantôt en dancefloor à ciel ouvert. Personne ne compte son énergie sa joie et sa générosité ce soir, Coldplay en tête de liste.

Si la vibe du groupe est plutôt sur des chansons rythmés et vivantes, il y a également des moments d’émotions. Chris martin entonne un duo avec la chanteuse H.E.R qui a assuré la première partie. Leurs deux voix se marient à la perfection, à 25 ans H.E.R est promise à un grand avenir. Tout ce que l’on peut regretter c’est que le son sur Stade de France en soit pas toujours à la hauteur de ces moments plus calmes.

Peu importe, Coldplay nous fait ressentir les éblouissements des premières fois : Chris Martin chantera d’ailleurs pour la première fois en français, qu’il maîtrise plutôt bien. Il aime Paris et Paris le lui rend bien. On assiste là à une histoire d’amour qui n’en est pas à sa première fois. Tous les 4 ou 5 ans, elle renouvelle ses vœux.

Et Paris en redemande, des rappels, des applaudissements, des acclamations : depuis juillet 2017, Chris Martin a pris 5 ans mais sa générosité et celle de son groupe n’ont pas pris une ride. Il émane de ce groupe quelque chose d’incroyable qui rend les gens et les Parisiens heureux. Et Coldplay a bien l’intention sur ça continue encore longtemps. C’est encore presque 300 000 personnes qui auront la chance d’assister à cette démonstration d’amour dans les prochains jours à Saint Denis. Vive Coldplay ! et Vive son histoire d’amour avec la France !

visuel : site du Stade de France

Pigments, un spectacle suspendu dans le crépuscule …
La danse incarnée d’Ana Pérez aux Hivernales
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture