Jeunesse
« On ne gagne pas tous les jours », de Maria Papayanni et Eve Tharlet

« On ne gagne pas tous les jours », de Maria Papayanni et Eve Tharlet

06 décembre 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

I Want To Win_Cov FR_mne_Nancy cover z

[rating=4]

Traduction de Julie Duteil

Castor et Pollux sont deux frères castors qui jouent toujours ensemble. Castor gagne chaque fois qu’ils sont en compétition et Pollux est triste d’être l’éternel second. Mais sa mère lui dit que le jour viendra où il sera vainqueur pour quelque chose de vraiment important, et ce jour arrive en effet…

202Maria Papayanni est une jeune auteur grecque. Eve Tharlet est une célèbre illustratrice française qui a dessiné de nombreux albums pour les éditions Mine, en particulier pour l’écrivain Brigitte Weninger: Moitié-Moitié, Un enfant est un enfant, La balle au bond, Un pour tous, tous pour un.

Les enfants aiment s’affronter, faire des concours, des compétitions, mais celui ou ceux qui perdent souvent, voire tout le temps, peuvent en éprouver un sentiment d’infériorité. C’est ce qui arrive à Pollux ici. Cela va l’inciter à se dépasser mais aussi lui faire comprendre qu’il y a plus important que de gagner, que celui qui aime et est aimé est toujours vainqueur. Un album sensé et sensible servi par de très belles illustrations.

Mine éditions – date de parution : 7 février 2013 – 32 pages – 14,20 euros – Visuels © : Mine éditions

[Critique] « Le cinquième pouvoir » : récit passionnant pour redécouvrir la bombe Wikileaks
Belfort, la compétition : « Round Trip », une histoire d’amour syrienne
Sandrine et Igor Weislinger