Jeunesse
Le petit loup rouge : Promenons-nous dans les bois …

Le petit loup rouge : Promenons-nous dans les bois …

06 août 2014 | PAR Sandra Bernard

Les éditions Ankama viennent d’éditer Le petit loup rouge d’Amelie Fléchais, un livre jeunesse aux magnifiques dessins, et non dénué d’une certaine morale. Une jolie manière de revisiter le célèbre conte du Petit chaperon rouge. 

[rating=4]

le petit loup rouge

Il était une fois… mère louve qui envoie son louveteau porter un lapin à sa grand-mère édentée et bien trop vieille pour chasser. Mais attention ! En chemin, il devra se méfier des méchants humains : le terrible chasseur et sa fille.

C’est avec une économie de mots, propre à la littérature jeunesse, et des dessins féeriques que la fable nous transporte dans la belle et vaste forêt du côté des loups face aux terrifiants humains. Comme tout bon conte moderne, la fin est presque joyeuse et les morales et enseignements multiples : écouter ses parents, ne pas suivre des inconnus même s’ils ont l’air mignon et inoffensif, mais surtout ne pas juger ou croire aveuglément quelque chose sans connaitre les deux versions de la même histoire.

Destiné aux jeunes enfants, ce conte plaira aussi aux plus grands par sa belle facture et son originalité. Si l’on veut pinailler, l’on peut toutefois regretter la trop grande ressemblance avec le conte d’origine, bien que le côté manichéen soit moins prononcé. Les graphismes enchanteurs pourraient bien créer quelques vocations tant ils sont évocateurs et éloquents.

Informations pratiques :

Auteur(s) Amélie Fléchais, Le Petit Loup rouge, éditions Ankama, Nbre de pages :  80, Format : Livre jeunesse 20 x 28, Parution : 27/06/2014, Prix : 15€90, à partir de 4 ans.

Visuel : couverture de l’ouvrage
La sélection cinéma du 6 juillet
Gagnez 5 vinyles de « Hard Believer », le nouvel album de Fink
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture