BD
« Sons of Anarchy » tome 1 : Hightway to Hell

« Sons of Anarchy » tome 1 : Hightway to Hell

25 décembre 2014 | PAR Sandra Bernard

A l’image de  the Walking dead, l’on a vu nombre de comics à succès adaptés en séries toutes aussi célèbres. Avec Sons of anarchy de Christopher Golden (Scénario) et Damian Couceiro (Dessins) aux éditions Ankama, c’est le mouvement contraire que l’on observe avec l’adaptation en comics de la série TV. Pour cette plongée dans les bas fonds et les gangs de bikers, enfilez vos santiags, votre perfecto de cuir et faite ronronner votre Harley.

[rating=4]

sons of anarchy t1

Kendra, une jeune femme au caractère bien trempé, quitte Los Angeles précipitamment, poursuivie par des tueurs à gages. elle n’a pas d’autres choix que de se réfugier chez les …, les meilleurs amis de son défunt père. Elle espère que ce gang de motards au sens de l’honneur bien particulier saura la protéger et la conduire en sécurité. Heureusement pour elle, ces mauvais garçons n’oublient ni leurs anciens camarades, ni leurs dettes et il ne craignent pas de se salir les mains. Car les tueurs lancés à la poursuite de Kendra ne sont pas tendres, loin de là.

C’est dans un univers malsain que tout débute. Les scènes violentes se succèdent sans vraiment surprendre. D’un point de vue glauque et malsain, l’on ne retrouve pas le même niveau que dans Happy !, dont certains thèmes sont pourtant proches. Malgré les nombreuses victimes, il n’y a que peu de passage gore. L’on est plus dans la suggestion.

Graphiquement, Sons of Anarchy est très réussi. On reconnait parfaitement les acteurs de la série. L’édition aussi est des plus agréables à regarder avec sa belle couverture cartonnée arborant fièrement le sigle du gang. L’intérieur est tout aussi soigné avec la totalité des pages imprimées sur papier glacé épais.

Les fans de la série ou de ce type de récit seront ravis avec cette intrigue retranscrivant l’ambiance de la série et qui, cerise sur le gâteau, trouve, à l’image d’un épisode, une vraie fin une fois le tome terminé.

Informations pratiques :

Scénario : Christopher Golden, Dessins : Damian Couceiro, Sons of Anarchy 1, AnkamaNbre de pages :  176, Format : Bandes dessinées 18 x 26,7, Parution : 29/08/2014

Visuel : couverture

Pierre Lescure, Sonia Buchard : « Marques et Pubs cultes des années 1940 – 1960 »
Bilan box-office américain 2014. Les tops et les flops du marché US. Triomphe de Marvel et des femmes
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture