Jeunesse
Histoires du loup qui habite dans ma chambre de Hervé Walbecq

Histoires du loup qui habite dans ma chambre de Hervé Walbecq

28 octobre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Texte et illustrations de Hervé Walbecq

En vingt-deux récits courts, Hervé Walbecq revisite le monde enfantin. A quoi rêvons nous de jour comme de nuit lorsque nous sommes enfants? Durant tout ce temps passé dans la chambre, nous observons chaque détail depuis les moutons sous le lit jusqu’aux fissures au plafond et nous inventons des histoires à partir de ce que nous voyons, entendons et sentons. Les histoires de l’auteur sont belles et poétiques, ce n’est pas une chambre mais vingt-deux que nous découvrons au travers de ses récits.

Hervé Walbecq est un auteur-illustrateur à l’image de ses histoires: la tête pleine de poésie et d’imagination. Après ses Histoires d’enfants à lire aux animaux, il nous replonge dans son univers de conteur poétique par de nouvelles aventures qui montrent son amour pour la nature, les animaux et les choses. Ses dessins épurés sont doux, ils nous transportent dans son monde avec la légèreté d’un rêve. Il y a de l’espace dans ses illustrations, un espace que notre imagination peut remplir à notre guise de couleurs et d’idées ou pas.

Quelle imagination! Hervé Walbecq nous sidère avec une série de petites histoires dans lesquelles il fait prendre vie aux différents éléments qui composent la chambre: le lit, la couette, l’oreiller, le sol, les draps, les chaussures, les fenêtres, le radiateur, le vent, les vêtements, tout s’anime pour notre plus grand plaisir et vient nous embarquer dans une aventure extraordinaire. Il y a vraiment de quoi ne pas en revenir, le lecteur peut se demander à quel moment le rêve et la réalité se rejoignent. Beaucoup d’entre nous se souviendront s’être demandés petits quel était cet étrange bruit dans le radiateur et s’il n’y avait pas à l’intérieur quelque drôle d’animal qui manifestait sa satisfaction quand les tuyaux étaient bien chauds. De tout ce que l’on peut imaginer dans une chambre, l’univers des possibles est grand et ce n’est pas les quelques options prises par l’auteur qui vont décourager ses jeunes lecteurs d’imaginer les leurs, bien au contraire!

Ce petit livre poétique est une invitation au rêve et à la fantaisie. Il convie ses lecteurs à utiliser la richesse de leur imagination pour voyager à partir d’un simple objet et même d’une tâche sur le mur. Tout est histoire pour celui qui aime s’en raconter.

Calisson de Susie Morgenstern
Le bonnet d’Ona de Frédéric Stehr
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture