Fictions

Rattrapage : « Plonger » de Christophe Ono-Dit-Biot, le grand prix de l’Académie Française

Rattrapage : « Plonger » de Christophe Ono-Dit-Biot, le grand prix de l’Académie Française

05 août 2014 | PAR Yaël Hirsch

Sorti à l’automne dernier, Plonger est le cinquième roman de Christophe  Ono-Dit-Biot, directeur adjoint du Point. Récompensée par le grand prix de l’Académie Française, cette histoire d’amour en apnée sera adaptée par Mélanie Laurent à l’écran. A la faveur de l’été et avant l’édition de poche, Toute La Culture vous propose une petite chronique de rattrapage. 

[rating=4]

A13427Dans une lettre ouverte à son fils Hector, un critique culturel parisien lui raconte l’histoire d’amour qu’il a eue avec sa mère, aujourd’hui disparue. Espagnole vive et caractérielle des Asturies, belle brune sauvage, cette dernière signait ses photographies de son prénom : Paz. De quinze ans la cadette de son compagnon, elle souffrait que ce dernier refuse désormais de quitter l’Europe, conspuait l’artifice du milieu de l’art contemporain parisien où elle était en pleine explosion , elle adorait les requins.

Roman épais de la collection blanche, agréable à lire en vacances ou en week-end, Plonger excelle dans la description pas même floutée des milieux de l’art contemporains. Brossant un portrait enamouré de femme divinement libre et fatale, Ono-Dit-Biot pèche peut-être parfois sur les dialogues, mais ses descriptions de Venise, de vacances huppées en Corse, du Louvre la nuit ou des Mojitos du bar du Lutetia sont tout simplement irrésistibles. Une histoire d’amour à la fois élégante et un peu magique, qui fascine avec élégance.

Christophe Ono-Dit-Biot, Plonger, Gallimard, 448 p., 21 euros. Sortie en août 2013

« Chez nos hôtes, dans les salons où l’on nous recevait, on trouvait de plus en plus souvent une oeuvre de Paz; On pouvait tomber également sur un de mes romans dans leur bibliothèque, mais ce n’était pas  pareil. Je veux dire : ce n’était pas aussi manifeste. Aussi implacable. L’impression de son regard. A côté de Paz, je devenais un nain. » p. 112

visuel : couverture du livre

Gagnez 3 ballons de plage à l’effigie du groupe PHOX, pour un été pop et ballonné
Et la Collection Lambert ouvrit les portes du pénitencier
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *