Fictions

« Malva » : le monologue de la fille de Pablo Neruda par Hagar Peeters

« Malva » : le monologue de la fille de Pablo Neruda par Hagar Peeters

03 juin 2019 | PAR Yaël Hirsch

L’auteure néerlandaise Hagar Peeters redonne vie et voix à la fille abandonnée de Pablo Neruda. Un roman captivant, où l’on vit avec un fantôme à la hauteur de la poésie de son père. 

Née en 1934, Malva, la fille du poète chilien Pablo Neruda et de sa première femme, María Antonia Hagenaar alias « Maruca », est morte encore enfant aux Pays-Bas. Hagar Peeters l’imagine comme une ombre volant au-dessus de notre monde bien après la disparition de son père et capable de juger de son abandon comme une adulte.

La voici commentant la renommée et le talent du grand poète d’avant-garde et elle est même capable de nous renseigner sur les conditions plus que douteuses de sa mort en 1973. Virevoltant entre notre monde et celui des ombres, Malva se réunit également avec Daniel Miller, Eduard Einstein, Lucia Joyce, ces enfants délaissés par des pères illustres.

Un roman d’autant plus puissant que la rêverie poétique de la fille morte si jeune est aussi profondément ancrée et précise. Une voix que l’on suit et qui nous offre une autre perspective sur la création.

Malva, de Hagar Peeters, trad. Sandrine Maufroy et Philippe Noble, Actes Sud, 272 p. 22, 50 euros, sortie en mars 2019.

visuel : couverture du livre

Nuits Sonores : un final Rolling Saône
« Mes Afriques » par Paule Constant : Un Quarto essentiel
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *