Fictions

Léonora Miano, La saison de l’ombre

Léonora Miano, La saison de l’ombre

24 septembre 2013 | PAR La Rédaction

La fameuse Léonora Miano revient dans cette rentrée littéraire avec un texte poignant et fort.

[rating=4]

LeonoraMianoLes Mulongo vivent en Afrique subsaharienne. C’est un clan petit et pacifique, qui respecte les esprits, les ancêtres et la nature. Le clan est incapable d’expliquer le grand incendie qui a frappé le village. Durant cet évènement, 12 hommes ont disparu. La communauté est bouleversée bien que la mise à l’écart des dix femmes dont le premier-né a disparu éloigne le problème.

Avec son écriture inimitable, Léonora Miano transporte le lecteur au cœur de ce clan. Aucun de leurs doutes ne nous est épargné. La quête de ces hommes met en lumière des croyances qui ne touchent pas le quotidien occidental. Vue à travers ceux qui restent et tentent de survivre, la traite transatlantique prend une autre envergure. Ce thème laisse tout le loisir à l’auteur de fait revivre le souffle de ces peuples.

« Leur attitude est celle de points cardinaux ne valant que l’un par l’autre, nécessaires à l’équilibre de misipo, et pourtant contraints de ne pas se toucher, sous peine de faire basculer le monde dans le chaos. » p 20

Leonora Miano, La saison de l’ombreGrasset, 248 p.,  17 €,

Juliette Cohen-Solal.

[Chronique] « Mafia Douce » de Pendentif : délicates orfèvreries french pop
Dernière Démarque au théâtre Les Déchargeurs : un trio de chanteuses saltimbanques déjantées !
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *