Fictions

L’ambition, portrait d’un jeune homme de la génération Y par Iegor Gran

L’ambition, portrait d’un jeune homme de la génération Y par Iegor Gran

04 août 2013 | PAR Yaël Hirsch

Après la polémique « Ecologie en bas de chez moi » (2011), Iegor Gran est de retour aux éditions P.O.L. avec un roman malicieux et diablement bien écrit où il décrit l’errance professionnelle d’un jeune diplômé d’aujourd’hui. Un texte qui apporte un recul à la fois littéraire et préhistorique sur la fameuse « génération Y ».

[rating=3]

l'ambitionJosé a passé la vingtaine et obtenu son diplôme d’ingénieur ; pas de grande école comme son parfait colocataire, mais un bagage assez solide pour trouver un bon emploi dans un des derniers secteurs « porteurs » de notre économie brinquebalante. Et pourtant, José ne veut pas être employé, il veut monter son propre commerce. Tout en vendant un peu de matériel informatique pour assurer le loyer, il se lance dans une entreprise de revente de fèves des rois sur e-bay avant d’entamer une nouvelle carrière de prof de maths privé. Parallèlement, à l’âge néolithique, l’ancêtre de José est en phase de transition : le chasseur-cueilleur s’apprête à se sédentariser.

Faisant figure de guest-star et de pont entre le jeune-homme à la recherche de son ambition et son ancêtre du néolithique, le facétieux auteur de ce roman délicieux et bien construit livre une réflexion de vieux sage sur les aléas de notre société où individualisme et marché touchent à leur fin de souffle. Bourré d’ironie dès le début où elle oppose la stratégie des legos et celle des playmobils, décalé et tendre, « L’Ambition » est un de nos livres-chouchous de la rentrée littéraire.

« L’ambition », de Iegor Gran, P.O.L., 224 p., 16.50 euros. Sortie le 22 août 2013.

« A la question de sa plante verte : ‘Quel plaisir éprouves-tu à être haïe par des blaireaux’, elle haussait les épaules, sortait un tapis de gym, et se mettait à faire le poirier. Ainsi, il lui poussait enfin quelques racines, et sa position dans la vie devenait plus sereine. » p. 178

<p style= »text-align: justify; »>Toutes nos critiques de la <a href= »http://toutelaculture.com/dossier/rentree-litteraire-2013/ » target= »_blank »>Rentrée littéraire 2013</a>.</p>

[Live Report] Les Nuits Secrètes, Nuit 2
Yves Roman, Marc Aurèle. L’empereur paradoxal
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *