Fictions

« Car la nuit s’approche », après le Quatuor par Anna Enquist

« Car la nuit s’approche », après le Quatuor par Anna Enquist

31 octobre 2019 | PAR Yaël Hirsch

Après leur avoir fait éprouver bien des difficultés, l’auteur néerlandaise de Quatuor reprend ses personnages du roman paru en France (lire notre article) pour les confronter à la résilience. Presque un thriller.

L’agression qui a dissout le quatuor est passée et l’on retrouve le couple formé par Joachim le luthier et Caroline. Joachim est obsédé de sécurité et Caroline, qui avait déjà laissé le conservatoire, a abandonné la médecine pour être conseillère dans une salle de sport. La mort de son vieux maître et le legs de son instrument va rouvrir des plaies, mais aussi peut-être sortir Caroline de la survie…

Toujours aussi juste dans son usage des multiples personnages pour nous accrocher, Anna Enquist se concentre au début sur deux d’entre eux pour mieux nous emporter dans une histoire douloureuse de résilience qui fonctionne comme un thriller. Et un thriller dans le monde de la musique, avec une finesse psychologique parfois presque angoissante, ce n’est pas commun. A lire et à offrir, sans obligation d’avoir lu le volume 1.

Anna Enquist, Car la nuit s’approche, trad. Emmanuelle Tardiff, Actes Sud, 288 pages, 22 euros. Sortie le 2 octobre 2019.

visuel : couverture du livre (c) actes sud 

Marlène Rodriguez dévoile ses histoires de coeur
(Interview) Mila Turajlic, marraine de l’édition 2019 de Week-end à l’Est nous parle de culture européenne
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *