Essais
Jean-François Bassinet, La France de Louis XIV

Jean-François Bassinet, La France de Louis XIV

11 août 2013 | PAR Jean-Paul Fourmont

Jean-François Bassinet, qui travaille aux éditions Les Belles Lettres, publie La France de Louis XIV. Le temps des absolus (1643 1715).

[rating=3]

JFBUN TABLEAU DU GRAND SIECLE
Dans cet ouvrage, l’approche chronologique est complétée par des chapitres consacrés aux organisations territoriales, sociales et politiques du Grand Siècle. Le triomphe de l’absolutisme monarchique, la modernisation de l’Etat, les guerres de conquête et de suprématie sont ainsi mises en évidence avec précision.

Si les progrès intellectuels et artistiques étaient alors indéniables, les thèmes économiques et religieux font l’objet d’approches nettement plus critiques. La misère et l’intolérance ne furent pas non plus été épargnées au peuple.

QUI ETAIT LOUIS XIV ?
Concernant Louis XIV, il est difficile d’en esquisser un tableau précis, tant il évolua. Ainsi que le rappelle l’auteur, il ne faut pas oublier qu’il y a peu de choses en commun entre l’adolescent de la Fronde et le monarque rayonnant de 1661, ni avec le souverain impérieux de 1685 ou le vieillard affaibli des dernières années.

Pour comprendre l’homme et sa façon de gouverner, rien ne vaut les écrits. Derrière le monarque guerrier de la propagande se cache un roi bureaucrate ainsi qu’un prince qui exerce son pouvoir par lui-même et qui sait aussi composer quand il le faut.

LES SUJETS DU ROI SOLEIL
A cette époque, la nation française était une puissance respectée et admirée. Dignitaires, soldats, courtisans, intellectuels, artistes, mais aussi humbles campagnards ou citadins, tous soutinrent à différents moments le roi. Toutefois, pour la majorité du peuple, les limites du monde ne dépassaient guère celles de la paroisse.

Cet ouvrage donne à découvrir Louis XIV et son peuple de façon certes synthétique, mais complète. La présentation est à la fois originale et non réductrice. Les tableaux, les cartes et les illustrations aident à la diffusion du savoir sur cette époque, ce qui est positif. Lucide et réaliste, cet ouvrage n’oublie pas que l’on passa « de Louis le Grand à un Louis détesté », comme le rappelait autrefois Sacha Guitry dans le film « Si Versailles m’était conté ».

Jean-François Bassinet, « La France de Louis XIV », éditions Les Belles Lettres, avril 2013, 302 p., 19 euros.

Mort à vendre, un très beau film noir marocain
Too much Johnson : un film inédit de Orson Welles retrouvé et en cours de restauration
Jean-Paul Fourmont
Jean-Paul Fourmont est avocat (DEA de droit des affaires). Il se passionne pour la culture, les livres, les gens et l'humanité. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *