Livres
Dargaud récupère les droits de DC Comics pour la France

Dargaud récupère les droits de DC Comics pour la France

04 juillet 2011 | PAR Tristan Karache-Prudent

Dargaud récupère les licences de DC Comics en France détenus jusqu’alors par le groupe d’édition Panini et ce à partir du premier janvier 2012. Bien que la plupart des super héros détenus par la firme américaine ne soient pas connus en Europe, Dargaud s’empare et signe un partenariat qualifié d’historique par l’éditeur français.

Cette transaction était prévisible avec la perte de vitesse du groupe italien qui avait perdu l’exclusivité sur l’intégralité du catalogue quand par exemple Delcourt s’était approprié la collection Vertigo Crime. Par ailleurs, il ne faut pas se leurrer, Dargaud était le seul groupe à pouvoir racheter le catalogue DC. Il faut tout de même préciser que Panini garde la main mise sur les titres plus populaire de Marvel.

En clair, l’entreprise italienne promet de poursuivre son travail jusque fin 2011, la passation se fera le 1er janvier 2012. On apprend dans un communiqué de presse de la part de Dargaud qu’ »un nouveau label entièrement dédié aux comics américains sera lancé à cette occasion », il accueillera les superhéros de DC Comics, mais aussi les romans graphiques fantastiques du label Vertigo (V pour Vendetta, 100 Bullets, Y le dernier homme…) et des piliers de l’humour MAD (Sergio Aragonés, Don Martin) ».

Une semaine après le rachat des éditions Soleil la semaine dernière, on se doute que Dargaud sera tenir la barre du navire et mener à bien et se réapproprier des projets tels que Batman, Superman ou encore Wonderwoman. Cependant, on peut se demander si la gestion et la distribution sera la même étant donné la non-expérience de l’éditeur dans les kiosques…

Avec l’ouverture du Comic Con à Paris prochainement et le reboot général (52 histoires de super héros vont être remises à zéro à la rentrée aux États-Unis), cette annonce tombe à pic.

 

Jean-Charles de Castelbajac fait tourner les montres odm à l’heure pop
iPhone 5: Elle court, elle court la rumeur
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *