Beaux-Livres
[Chronique] « Paris en latin » de Laurence Gauthier et Jacqueline Zorlu

[Chronique] « Paris en latin » de Laurence Gauthier et Jacqueline Zorlu

03 avril 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

51-jVaTVhGL._AA160_

Sous-titre: legenda est Lutecia – grands et petits secrets des inscriptions latines dans la capitale

Remontons au temps où Paris était encore Lutèce; quelques inscriptions latines dans la pierre beaucoup plus nombreuses que l’on ne pourrait le croire viennent en témoigner et nous transmettre d’étonnants messages ainsi celui inscrit sur un canon:  » Je tuerai ou je disparais ». C’est également l’Histoire du lieu où sont demeurées ces inscriptions qui nous est racontée…

Jacqueline Zorlu est également l’auteur d’ouvrages spécialisés tels que l’analyse littéraire de  La Chute d’Albert Camus, Laurence Gauthier a coécrit un dictionnaire des métiers et professions, toutes deux nous livrent ici un ouvrage passionnant très bien documenté.

Les messages transmis par ces inscriptions latines sont souvent solennels, ils nous racontent l’Histoire d’un lieu, d’un objet, cherchent à le graver dans l’éternité du souvenir collectif. Pour cette raison, les lieux où ces inscriptions n’ont pas été détruites sont des monuments historiques le plus souvent d’importance nationale comme les Invalides, le Val-de-Grâce, des églises, le Panthéon, le lycée Louis le Grand….mais les cadrans solaires, par exemple, sont aussi la survivance d’un temps que le même soleil éclaire toujours aujourd’hui. Par quartiers, les inscriptions sont déchiffrées pour nous et peuvent avoir parfois un charme poétique comme celle sur la gloriette de Buffon: « Je ne compte que les heures sans nuages. » L’occasion avec ce beau livre de se souvenir que le latin n’est pas une langue si morte que cela.

Editions Parigramme – date de parution: avril 2014  – 176 pages – 11,90 euros

visuels (c): Editions Parigramme

Paris vestiges de Ruth Fiori
[Critique] « 47 Ronin » produit boiteux entre bleuette et film de samurai avec Keanu Reeves
Sandrine et Igor Weislinger

One thought on “[Chronique] « Paris en latin » de Laurence Gauthier et Jacqueline Zorlu”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture