BD
Sortilèges Livre 1 de Jean Dufaux et José Luis Munuera

Sortilèges Livre 1 de Jean Dufaux et José Luis Munuera

02 novembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Blanche d’Entremonde était une jeune fille amoureuse jusqu’à ce que son père meurt et que le destin la fasse reine de son pays. A dix-sept ans seulement, elle doit prendre les armes pour défendre son peuple alors même que sa mère et son frère jaloux d’elles complotent pour la tuer et qu’un amoureux délaissé a recours à la magie noire pour se venger de son abandon. Isolée, la jeune fille fait front avec courage et sa rencontre avec un mystérieux inconnu aux pouvoirs surnaturels pourrait bien lui réserver d’étonnantes surprises.

On ne présente plus Jean Dufaux, le scénariste le plus prolixe, le plus talentueux et le plus imaginatif de son époque. Avec plus de deux cents titres à son actif, ce dernier est déjà un mythe vivant dans l’univers de la bande dessinée (voir nos articles sur Saga Valta, Conquistador, Barracuda et Les complaintes des landes perdues). Ce nouveau scénario est encore une innovation. En effet, en choisissant pour héroïne une toute jeune fille, le mythique Dufaux diversifie encore son public de lecteurs. Si la plupart de ses œuvres touchent avant tout un lectorat masculin, cette nouvelle création devrait plaire énormément aux filles aussi qui se projetteront avec plaisir dans la beauté, le courage et le sens du devoir de Blanche.

Avec  une vingtaine d’albums à son actif, le dessinateur espagnol José Luis Munuera laisse déjà de très belles traces derrière lui avec en particulier quatre albums de Spirou et Fantasio à son palmarès et plusieurs belles séries, souvent en collaboration avec Jean-David Morvan: Merlin, Sir Pyle S.Culape et Nävis. Son dessin dans cet album est beau et poétique, il conjugue douceur, mystère et éléments qui font frissonner.

Les références à Walt Disney sont ici assez flagrantes de la méchante sorcière au malheureux bossu mais Dufaux, comme toujours, crée ici son propre monde héroïque sans elfes ni farfadets, un monde ancien où les forces du Bien et du Mal s’affrontent et où Blanche, telle Jeanne d’Arc, doit combattre à la tête d’une armée pour protéger son royaume. Si le combat sanglant menace, il y a toutefois dans ce premier tome nettement moins de violence et pas de combat terrifiant contrairement à l’essentiel des œuvres de Jean Dufaux, les filles apprécieront donc ce début plus proche du conte de fée et de l’épopée fantastique que d’une guerre des mondes. Le premier tome se clôt toutefois dans un suspense quasi insoutenable, tout est possible pour le tome 2 et nous nous demandons comment Blanche va pouvoir vaincre tous les dangers qui planent au dessus de sa tête. Avec pas un seul ami proche sincère à ses côtés et autant de forces maléfiques liguées contre elle, rarement une héroïne a été en si mauvaise posture. Passionnant.

H.S.E (Human Stock Exchange) tome 1 de Xavier Dorison et Thomas Allart
L’Odyssée de Krystin Vesteralen
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture