BD

Sherlock Holmes Crime Alleys tome 1 de Cordurié et Nespolino

Sherlock Holmes Crime Alleys tome 1 de Cordurié et Nespolino

21 février 2013 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Tome 1: Le Premier Problème

Scénario de Sylvain Cordurié, dessin d’Allesandro Nespolino, couleurs d’Axel Gonzalbo et couverture de Ronan Toulhoat

A ses débuts, Sherlock Holmes vit avec Ron Jantscher, un violoniste de très grand talent (et ne connaît pas encore le docteur Watson). Des personnes qui sont les meilleures dans leurs domaines: science, littérature, cuisine, musique…disparaissent mystérieusement. Sherlock Holmes est intrigué mais, lorsque c’est son colocataire lui-même qui est enlevé sous ses yeux, le détective va tout faire pour résoudre cette terrible énigme…

Sylvain Cordurié est un scénariste qui s’aventure tour à tour dans la science-fiction, l’héroic-fantasy et le polar. Il est connu pour ses séries  La Mandragore, L’épée de feu, Les seigneurs de Cornwall. Après son dyptique Sherlock Holmes & Les Vampires de Londres, le voici qui revisite le personnage du grand détective sous un autre angle entre thriller et science-fiction.

Alessandro Nespolino est un illustrateur italien qui enseigne également le dessin. Il a aussi publié chez Soleil Ed Gein, l’histoire d’un des plus horribles tueurs de tous les temps. Les traits de ses personnages, leurs prunelles sont très réalistes, paraissent presque vivantes.

Les couleurs glacées dominent en accord avec la froideur de l’intrigue, très inquiétante qui est loin d’être élucidée lorsque le tome 1 s’achève.

Maints scénarios ont été ébauchés pour imaginer qui pouvait bien être Sherlock Holmes avant de devenir le personnage créé par Arthur Conan Doyle: quelle aurait pu être la genèse possible de ce héros si vivant de Londres que l’on a l’impression qu’il existe vraiment? Les pistes sont presque infinies du Secret de la pyramide qui imagine un Sherlock Holmes adolescent à cette bande dessinée dont la superbe couverture est digne de Jack L’Eventreur, l’action aussi d’ailleurs. Le scénario comme le dessin modernisent le XIXème siècle et nous le rendent incroyablement présent dans ses pires atrocités. Un premier tome prenant.

 

[Live-Report] : Lek Sen au Nouveau Casino (20/02/2013)
Instants critiques, les joutes de Bory et Charensol revivent sous la plume de François Morel
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *