BD

La société Moulinsart perd son procès contre un fan-club de Tintin

La société Moulinsart perd son procès contre un fan-club de Tintin

23 juin 2015 | PAR Constance Delamarre

A la Cour de Justice de La Haye, la société Moulinsart vient de perdre un procès contre un fan-club néerlandais consacré à Tintin, accusé d’avoir utiliser sans autorisation des vignettes de la bande dessinée pour illustrer des revues internes.

Assignée devant les tribunaux par les ayants droits du dessinateur de Tintin, l’association Hergé Genootschap devait verser 35 000 d’euros à la société Moulinsart pour reproduction de l’oeuvre d’Hergé sans demande d’autorisation, explique Télérama. Selon le droit légitime à la citation, et sans réel dommages causés, le tribunal de La Haye a rendu faveur à l’association néerlandaise.

Depuis une dizaine d’années, la société Moulinsart, dirigée par Nick et Fanny Rodwell (la veuve d’Hergé) condamne toute reproduction non autorisée en réclamant de grosses sommes d’argent, et n’avait jusque là rarement perdu de procès. Le fan-club néerlandais a ici eu gain de cause car le tribunal s’est appuyé sur la copie d’un contrat de 1942, stipulant qu’Hergé cédait tous les droits de ses albums à Casterman, son éditeur historique.

Moulinsart pourrait-il perdre tout contrôle sur Tintin ? La législation étant différente entre la France, la Belgique et les Pays-Bas à ce sujet, rien ne peut être certain pour le moment. Mais soyez tranquille, lire ou relire les aventures de notre reporter à houpette n’est pas un crime. A vos bandes dessinées !

Visuel © Dylan Parker

 

« Vernon Subutex 2 » : Despentes confirme
Magali Noël, l’interprète de Fais-moi mal Johnny est décédée
Constance Delamarre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *