Actu
Magali Noël, l’interprète de Fais-moi mal Johnny est décédée

Magali Noël, l’interprète de Fais-moi mal Johnny est décédée

23 juin 2015 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Reduire la vie de Magali Noël à une seule chanson soit-t-elle iconique serait une erreur. L’interprète de « Fais-moi mal Johnny » de Boris Vian s’est éteinte à 83 ans ce matin.

Magali Noël « Fais-moi mal » de vian par chantalounette

Car Magali Noël met aujourd’hui un terme à une incroyable carrière d’actrice. C’est au cinéma qu’elle n’a jamais cessé de jouer entre 1951 et 2002. On la retrouve dirigée par Jules Dassin dans Du Rififi chez les hommes. Elle apparaîtra notamment dans les Grandes Manœuvres de René Clair ou Elena et les Hommes de Jean Renoir.

Très belle, elle sera un symbole sexuel par excellence sous la caméra de Federico Fellini dans La Dolce Vita où elle campe le personnage de Fanny, la danseuse niçoise, déjà trop vieille, que l’on retrouve dans une scène de clown forcément triste :


Clown, extrait de La Dolce Vita

Elle ne se cantonne pas à des rôles qui surfent sur sa beauté et on la retrouvera dans des films d’auteurs comme Les Rendez-vous d’Anna de Chantal Akerman.

Elle quitte l’écran en 2002 avec La Source des Sarrazins de Denis Malleval. Actrice, elle était également comédienne. Sur les plateaux comme sur les écrans, elle n’a cessé de servir les textes de Boris Vian. L’album Magali Noël chante Boris Vian a été augmenté trois fois depuis sa création en 1964. Sur scène, dernièrement, elle avait reçu une carte blanche nommée Le Clan de Magali Noël qui constituait en un spectacle musical consacré et d’après Boris Vian, Jacques Prévert et Raymond Queneau au Théâtre du Passage, Neuchâtel.

Visuel : ©La dolce vita

La société Moulinsart perd son procès contre un fan-club de Tintin
Le come back de « C’est pas sorcier » sur internet
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture