BD
« La Maison Blanche », précis de POTUSologie

« La Maison Blanche », précis de POTUSologie

02 décembre 2020 | PAR Laetitia Larralde

Alors que les élections présidentielles ne cessent de faire parler d’elles, l’album La Maison Blanche d’Hervé Bourhis nous permet de faire un point sur la figure du Président des Etats-Unis. Petite remise en contexte du chemin qui a mené à Trump.

Depuis la déclaration d’indépendance en 1776, l’auteur nous propose de suivre la construction d’un pays dont la géographie actuelle ne date que de 1957. En partant des Pères Fondateurs, on peut suivre l’évolution du pays, les grandes étapes de son histoire telles que la Guerre de Sécession, la crise de 1929 ou encore le 11 septembre, se reflétant dans la politique des présidents.

De George Washington à Donald Trump, ce sont un peu moins de 250 ans d’histoire des Etats-Unis et quarante-cinq présidents qu’Hervé Bourhis nous présente ici. Suivant l’ordre chronologique, chaque président (ou POTUS) voit son mandat exposé sur deux ou quatre pages, selon s’il a été réélu ou non. Tous sont placés sur un pied d’égalité : la mise en page suit la même trame, utilise les mêmes couleurs basées sur le drapeau des USA et des pictogrammes indiquent de façon synthétiques les faits marquants. Pas de jugement de valeur ici, ou juste une pointe d’ironie quand les faits se contredisent. Et ce sont eux qui sont mis en avant : qui est le président, sa femme, le vice-président, et les éléments majeurs de sa campagne, de son mandat et éventuellement après son mandat, s’il n’a pas disparu de la scène publique.

On se rend compte que les Etats-Unis ont une histoire nettement belliqueuse : chacun des présidents aura eu au moins une guerre, qu’elle soit civile, contre les Indiens, l’Amérique du Sud ou dans le reste du monde. Même ceux ayant reçu le prix Nobel de la Paix n’échappent pas à cette « tradition » morbide. On notera également que le métier de Président des Etats-Unis est dangereux : neuf ont été victimes d’attentats dirigés contre eux et quatre en sont morts, dont Lincoln et Kennedy. Et cinq d’entre eux ont fait face à une procédure de destitution, seule celle contre Nixon suite au Watergate ayant conduit à la démission du président : cela replace les choses en perspective…

La Maison Blanche n’est pas une encyclopédie sur les présidents des Etats-Unis, loin de là : l’auteur se sort d’une énumération qui aurait pu être fastidieuse avec un équilibre entre informations et humour. Au final, l’album nous permet de mettre un peu d’ordre dans une lignée présidentielle que l’on connait de façon parcellaire, au travers de quelques faits marquants et des productions hollywoodiennes. Et ainsi, on peut prendre du recul par rapport à cette mauvaise téléréalité que la politique américaine semble être devenue ces dernières années.

La Maison Blanche, de Hervé Bourhis
160 pages, 22€ – Casterman

Visuels : ©Casterman

Les Arcs Film Festival : 5 accès illimités à gagner pour la plateforme numérique
Si tu ne vas pas à Bergame, Bergame viendra à toi…
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture