Actu
Kanye West, candidat aux présidentielles américaines ?

Kanye West, candidat aux présidentielles américaines ?

06 juillet 2020 | PAR Alice Martinot-Lagarde

Dans un tweet samedi 4 juillet, le rappeur et producteur américain Kanye West a annoncé se présenter aux prochaines élections présidentielles aux États-Unis qui auront lieu en novembre.

« Nous devons maintenant accomplir la promesse de l’Amérique en ayant confiance en Dieu, en unifiant nos visions et en construisant notre avenir. Je suis candidat à la présidence des États-Unis ! #2020VISION » annonce sur Twitter Kanye West, mari de la star de télé-réalité Kim Kardashian.

L’annonce a enflammé la toile ce weekend et les réactions ne manquent pas, animant la campagne politique américaine, au point mort depuis plusieurs semaines en raison de la pandémie de Covid-19.
Celui qui a souvent exprimé son soutien à l’égard de Donald Trump est pourtant difficile à positionner sur l’échiquier politique. Tout comme son style musical changeant, ses prises de positions ont parfois été discordantes. Engagé contre le racisme, il s’est par exemple attiré les foudres des critiques en qualifiant l’esclavage de “choix“, en plus de s’afficher avec des personnalités très conservatrices et réactionnaires.

Si les spécialistes s’accordent à dire que l’artiste n’a aucune chance de l’emporter et que cette déclaration ne sert qu’à promouvoir ses propres projets, cela n’enlève rien à la portée du message et à sa potentielle crédibilité. Lui et sa femme ont une audience médiatique massive et des amis tout aussi influents. Autrement dit, tout ce qu’il faut pour démarrer une campagne politique. Elon Musk, célèbre milliardaire et fondateur des sociétés Tesla et SpaceX, a d’ores et déjà annoncé qu’il soutenait sa candidature, de quoi donner du crédit à l’ambitieux rappeur dans son projet.

Peut-il vraiment être pris au sérieux ?

Pourtant le doute subsiste sur le sérieux de cette annonce. Si Kanye West a, depuis longtemps, fait savoir son envie de briguer la Maison Blanche, on ne l’attendait pas pour cette année, mais plutôt pour 2024. Il l’avait en effet exprimé il y a quelques mois dans une longue interview accordée à Zane Lowe de “Beats 1 Show“, une émission d’Apple Music. Exprimant son fervent soutien à Donald Trump, il déclarait avec ambition : « Il viendra un temps où je serai le président des États-Unis ». Mais la rumeur ne s’est jamais concrétisée.
Outre son attachement à l’actuel occupant de la Maison Blanche, l’artiste se retrouve aussi face à des difficultés techniques. Très en décalage avec le calendrier électoral classique aux États-Unis, Kanye West ne peut plus être candidat pour le parti démocrate ou républicain, puisqu’ils ont déjà choisi leur candidat respectif. Pour autant, sa fortune personnelle peut permettre au milliardaire de faire campagne sans passer par un parti traditionnel, avantage indispensable pour être un outsider crédible.
Enfin, Kanye West est peut-être idolâtré pour sa musique, mais surement moins pour son idéologie. Personnalité impulsive et bipolaire revendiqué, il ne fait pas l’unanimité sur le plan politique, l’accueil de son annonce sur les réseaux sociaux en est la preuve.

 

Visuel : ©U2Soul

Don du sang: la fin des discriminations à l’égard des personnes ayant des relations homosexuelles votée par l’Assemblée
Robert Morris, le corps, l’esprit, l’objet et l’espace
Alice Martinot-Lagarde

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *