BD
« La Grande évasion – Asylum » : fuir l’enfer

« La Grande évasion – Asylum » : fuir l’enfer

19 août 2014 | PAR Sandra Bernard

La série La Grande évasion aux éditions Delcourt propose un propos original puisque chaque tome est totalement indépendant des autres parutions de la série. Avec Asylum de Serge LEHMAN, Dylan TEAGUE et Cyril SAINT-BLANCAT, le lecteur est transporté dans une colonie carcérale futuriste, dirigée d’une main de fer par Pastor, et dont pourtant personne ne songe à s’échapper…

[rating=5]

asylum-couv

Anton, Marc et Sophie sont les derniers détenus « vert » d’Asylum, une cité carcérale expérimentale coupée du monde depuis des générations, où les criminels en puissance sont classés par couleur en fonction de leur psychologie : rouge pour les meurtriers, jaune pour les psychotiques et bleu pour les manipulateurs. Dans ces cavernes artificielles, Pastor, aidé de ses androïdes, a le droit de vie et de mort sur les habitants. Pourtant, il n’y a jamais de révolte, et pour cause, personne ne sait que le monde extérieur existe, jusqu’au jour où Marc découvre une étrange sonde permettant de communiquer avec des personnes de l’extérieur. Marc pense, dans un premier temps, devenir fou, mais il se rend à l’évidence, ces voix sont bien réelles. Débute alors le projet de sa grande évasion. Mais Pastor n’est pas prêt à renoncer à son pouvoir sur ses prisonniers.

Le scénario de Serge Lehman emporte le lecteur dans un futur peu enviable où les humains imparfaits sont sous le joug de programmes destinés à les « soigner ». Coupés du monde, ils n’ont d’autre choix que de vivre comme Pastor, l’entité dirigeante leur a appris. La tension entre les communautés est palpable, tout comme l’isolement des individus au sein même de cette société. Très cinématographique, l’intensité ne retombe jamais.

Les graphismes  de Dylan Teague et Cyril Saint-Blancat traduisent à merveille cette atmosphère suffocante où la technologie de pointe est dévoyée et mal entretenue.

Informations pratiques :

Serge LEHMAN, Dylan TEAGUE et Cyril SAINT-BLANCAT, Asylum, Delcourt, série La Grande évasion, Collection Conquistador, Date de parution : 05/03/2014, Format : 230 x 320 mm, Pagination : 64 pages, Prix : 14,95 €

Visuel : Couverture de l’ouvrage

La sélection cinéma de la semaine du 20 août
Ménie Gregoire est partie confesser les anges
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

One thought on “« La Grande évasion – Asylum » : fuir l’enfer”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture