A l'affiche
La sélection cinéma de la semaine du 20 août

La sélection cinéma de la semaine du 20 août

19 août 2014 | PAR Alexander Mora-Mir

Une belle semaine cinéma vous attend en ces temps parisiens pluvieux. S’enterrer dans les salles obscures devient un plaisir, pour visionner de bons drames comme Sils Maria ou encore Reaching for the moon.

Expendables 3 de Patrick Hughes, avec toujours le trio Stallone, Statham, Schwarzie ! Visiblement on n’en a jamais assez ! Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney. Stonebanks devint par la suite un redoutable trafiquant d’armes, que Barney fut obligé d’abattre… Du moins, c’est ce qu’il croyait. Ayant échappé à la mort, Stonebanks a maintenant pour seul objectif d’éliminer l’équipe des Expendables. Mais Barney a d’autres plans… Il décide d’apporter du sang neuf à son unité spéciale et d’engager de nouveaux équipiers plus jeunes, plus vifs et plus calés en nouvelles technologies. Cette mission se révèle rapidement un choc des cultures et des générations, entre adeptes de la vieille école et experts high-tech. Les Expendables vont livrer leur bataille la plus explosive et la plus personnelle…

Nos étoiles contraires de Josh Boone. Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-norme, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer

Les combattants de Thomas Cailley, avec Adèle Haenel et Kévin Azaïs est un film à voir ! Entre ses potes et l’entreprise familiale, l’été d’Arnaud s’annonce tranquille… Tranquille jusqu’à sa rencontre avec Madeleine, aussi belle que cassante, bloc de muscles tendus et de prophéties catastrophiques. Il ne s’attend à rien ; elle se prépare au pire .Jusqu’où la suivre alors qu’elle ne lui a rien demandé ? C’est une histoire d’amour. Ou une histoire de survie. Ou les deux.

Des lendemains qui chantent de Nicolas Castro est une comédie avec Pio Marmaï, Laetitia Casta et Ramzy Bedia. Toutelaculture l’a vu pour vous, cliquez-ici pour la critique. Olivier et Léon, deux frères qui sont montés à Paris et que la vie a éloigné… Si le premier se voit comme un journaliste sans concessions, le second est un communicant ambitieux et opportuniste. Noémie, une charmante conseillère présidentielle, n’arrive pas, au fil des ans, à choisir entre eux. Sous le regard amusé de Sylvain, leur ami d’enfance, qui a fait fortune dans le minitel rose, leurs destins se croisent sur 20 ans, s’entremêlent, au cours d’une épopée drôle, tendre et nostalgique, dans les années 80/90.

SMS de Gabriel Julien-Laferrière est une comédie avec Guillaume de Tonquédec. Pourquoi pas . 9:00 Laurent reçoit un SMS / 9:01 Il se fait voler son portable.9:30 Son fils disparaît / 10:00 Sa maison brûle / 10:15 Sa femme le quitte. 10:30 Son entreprise est liquidée / 11:00 Il est en garde à vue. Et ce n’est que le début des emmerdes…

Sils Maria de Olivier Assayas est un drame avec Juliette Binoche, Kristen Stewart et Chloë Grace Moretz. À dix-huit ans, Maria Enders a connu le succès au théâtre en incarnant Sigrid, jeune fille ambitieuse et au charme trouble qui conduit au suicide une femme plus mûre, Helena. Vingt ans plus tard on lui propose de reprendre cette pièce, mais cette fois de l’autre côté du miroir, dans le rôle d’Helena…

Catacombes de John Erik Dowdle est un film d’horreur qui se passe dans les catacombes parisiennes. Un réseau de souterrains complexe et inextricable émaille sur des kilomètres le sous-sol de Paris: Les catacombes, la dernière demeure d’innombrables âmes. Lorsqu’une équipe d’explorateurs s’aventure au cœur d’une partie inconnue de ce labyrinthe d’ossements, ils percent avec effroi le secret de la véritable vocation de cette cité des morts. CATACOMBES est un voyage au cœur de la folie et de la terreur, qui extirpe des tréfonds de l’âme humaine nos démons les plus intimes, afin qu’ils reviennent nous hanter tous.

Reaching for the moon de Bruno Barreto est un drame, basé sur une histoire vraie avec Gloria Pires et Miranda Otto. 1951. En manque d’inspiration, la poétesse Elizabeth Bishop quitte New York pour retrouver une ancienne camarade d’université émigrée au Brésil. Là, elle fait la connaissance de l’impétueuse architecte Lota de Soares. Une rencontre qui va redonner vie à sa créativité, mais également réveiller ses vieux démons…

© visuels : DR

Un nouvel album de Leonard Cohen pour ses 80 ans
« La Grande évasion – Asylum » : fuir l’enfer
Alexander Mora-Mir

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture