BD
« Goya : Saturne dévorant un de ses fils »

« Goya : Saturne dévorant un de ses fils »

10 mai 2015 | PAR Sandra Bernard

Goya, l’ombrageux maître de la peinture espagnole, voit une tranche de son histoire adaptée par Olivier Bleys (scénario) et Benjamin Bozonnet (dessins et couleurs) aux éditions Glénat dans la nouvelle collection “Les Maîtres de la peinture”.

[rating=4]

501 LGP GOYA[BD].inddSourd, malade, grincheux, Goya n’est plus que l’ombre de lui même. Hanté par ses visions d’horreurs vues pendant les guerres napoléoniennes, il est craint de tous. Seulement accompagné d’un ancien modèle et de sa jeune enfant, il se retire dans une grande maison reculée au fin fond de la campagne. Les relations entre le vieil homme et l’enfant sont difficiles. Mais grâce à la fillette, au travers du voile sombre qui entoure sa vie, il entrevoit une étincelle d’espoir.

Axé autour de cette relation étrange, le récit aux traits particuliers narre la genèse psychologique des “peintures noires” de Goya. Une série artistique aussi fascinante qu’inquiétante.  

Informations pratiques :

Scénariste : Olivier Bleys, Dessinateur et Coloriste : Benjamin Bozonnet, Goya : Saturne dévorant un de ses fils, éditions Glénat, Collection: Les Grands Peintres, Genre: Histoire, Format : 240 x 320 mm, 56 pages, Façonnage: Cartonné, Prix: 14.50 €

Visuel : couverture de l’ouvrage

 

« Monsieur K », de Marc Michel-Andry : un thriller existentiel dans le milieu de l’art
Jazz sous les Pommiers : Show must go on
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture