Livres

BD : Sexe, amour et déconfiture de Fabrice Tarin

21 avril 2012 | PAR Yaël Hirsch

Le papa de « Maki »(Dupuis), Fabrice Tarin est aussi un trentenaire accompli qui a su se faire le confident de toute une série d’amies en quête du grand amour. Transmuées par la magie du crayon en petites chiennes tendres dans « Sexe, amour et déconfiture », elles  chantent en chœur et autour de l’avatar de l’auteur le requiem bien connu des grandes illusions amoureuses.

Ça y est, c’est officiel, être une femme trentenaire à Paris dans les années 2010 est aussi difficile que pour Carrie Bradshaw et ses amies dans le New-York de la fin des années 1990. Certaines sont maquées avec des hommes violents et n’arrivent pas à les quitter; d’autres se résignent à meetic et tombent uniquement sur des fous ou des menteurs; certaines ont décidé de s’assumer en femmes libres, mais attention aux MST! Et les dernières enfin décident de s’inventer des romances folles avec des stars…

Mais chez Fabrice Tarin, les femmes ne sont PAS les plus malheureuse; ce sont les hommes qui paient les pots cassés de ce retour de bâton de la révolution sexuelle. C’est l’alter-égo raton-laveur de l’auteur qui est forcé à faire des cunnilingus, héberge chez lui en tout bien tout malheur la femme qu’il aime mais dont il  est devenu le confident et qui perd son meilleur pote quand celui-ci rencontre enfin une femme old-school : la chieuse. Bref, le plus célibataire et floué du troupeau, c’est bien le mâle, qui, malgré sa queue à rayure, est une célibattante comme une autre.Une bande-dessinée légère et drôle à découvrir chez Marabulle.

Fabrice Tarin, « Sexe, amour et déconfiture »,  Marabulles, Format 220×160, 128 p., 12.90 euros. Sortie le 18 avril 2012.

Sauver Mozart, Raphaël Jerusalmy
Almanya : Le retour est un maître venu de Turquie
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *