Cinema

Un festival de cinéma pour les personnes aveugles et malvoyantes

Un festival de cinéma pour les personnes aveugles et malvoyantes

29 avril 2011 | PAR Lea Iribarnegaray

Le Festival Audiovision Valentin Haüy s’installe au cinéma UGC Créteil (94) du 4 au 10 mai 2011. Cette deuxième édition permettra aux personnes aveugles et malvoyantes de découvrir plus de dix films récents en audiovision, de « Moi, moche et méchant » au « Discours d’un roi », en passant par « la Fille du Puisatier « .

Ce festival « permettra aux aveugles de voir ». L’audiovision est un procédé qui permet de rendre accessibles des films, des spectacles ou des expositions aux personnes non-voyantes ou malvoyantes, grâce à un texte en voix-off qui décrit les éléments visuels de l’œuvre. La voix de la description est placée entre les dialogues ou les éléments sonores importants afin de ne pas nuire à l’œuvre originale. Importée des Etats-Unis il y a 22 ans, cette technique s’implante en France progressivement.

Le développement de l’audiovision fait partie des engagements majeurs de l’Association Valentin Haüy (AVH). En plus des films qu’elle audiodécrit, l’AVH propose régulièrement des séances dans toute la France et rencontre les professionnels du secteur pour défendre le droit à la culture pour tous.

D’énormes progrès restent à faire. En France, seule une dizaine de salles proposent ponctuellement des films audiodécrits. Si l’édition 2010 du festival a déjà permis de mieux faire connaître le procédé, les organisateurs espèrent que 2011 sera l’année d’une réelle avancée.

Le programme du festival :

Mercredi 4 mai

13 h 30 : « Titeuf »

15 h 15 : « Le discours d’un roi »

17 h 35 : « Des hommes et des Dieux »

19 h 55 : « La fille

Jeudi 5 mai

14 h 00 : « Chez Gino »

16 h 00 : « Je n’ai rien oublié »

18 h 00 : « L’Arnacoeur »

20 h 05 : « La permission de minuit »

Vendredi 6 mai

14 h 00 : « Le Marquis »

15 h 50 : « Tournée »

18 h 05 : « Rien à déclarer »

20 h 15 : « Je n’ai rien oublié »

Samedi 7 mai

13 h 45 : « Je n’ai rien oublié »

15 h 40 : « Moi moche et méchant »

17 h 35 : « Le discours d’un roi »

19 h 55 : « La fille du Puisatier »

Dimanche 8 mai

13 h 10 : « La fille du Puisatier »

15 h 45 : « Titeuf »

17 h 35 : «  La permission de minuit »

19 h 45 : « Des hommes et des Dieux »

Lundi 9 mai

13 h 30 : « L’homme qui voulait vivre sa vie »

15 h 50 : « Je n’ai rien oublié »

17 h 50 : « La permission de minuit »

20 h 00 : « Chez Gino »

Mardi 10 mai

13 h 25 : « Chez Gino »

15 h 25 : « La fille du Puisatier »

17 h 35 : « La permission de minuit »

19 h 45 : « Le discours d’un roi »

Quentin Mosimann pose nu pour sauver le magasine Only for Dj
L’Elysée Montmartre pourrait être rasé
Lea Iribarnegaray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *