Cinema
Sortie Dvd : La Prima Cosa Bella, au nom de la mère

Sortie Dvd : La Prima Cosa Bella, au nom de la mère

06 décembre 2011 | PAR Yaël Hirsch

Portrait familial chaleureux, la comédie italienne de cet été 2011 est disponible le 7 décembre en Dvd chez Wild Side. Un film coloré, émouvant et vivant, avec l’inoubliable Stefania Sandrelli (Nous nous sommes tant aimés, Le conformiste).

Voir notre critique lors de la sortie du film en salles.

« La prima cosa bella » est une chanson de Nicolas di Bari qu’entonnent la jeune et jolie Anna et ses deux enfants une nuit pluvieuse des années 1970 à Livourne après que le père les ait mis dehors sur le coup d’une crise de jalousie. Belle comme le jour Anna (Macaela Ramazzotti) est aussi instinctive que naïve et elle trimballe ses deux enfants au gré de toits de fortunes que lui procurent ses amants de passages. A l’adolescence, son fils aîné (Valerio Mastandrea) supporte mal la réputation de sa maman et il quitte Livourne pour ne plus y revenir. Quarante ans plus tard, sa sœur (Claudia Pandolfi ) vient le chercher pour lui annoncer qu’atteinte d’un cancer, leur mère (Stefania Sandrelli) est en train de vivre ses derniers jours. Raté notoire et toxico, malgré ses études brillantes, le fils prodigue tente d’abord d’éluder les retrouvailles. Mais il se laisse finalement convaincre de revenir au chevet de sa mère. Celle-ci compte bien profiter de ses derniers instants pour – enfin!- se marier et révéler ses derniers secrets de femme.

Joli portrait de femme sensuelle, inconsciente et débordante de joie de vivre, « La prima cosa bella » est une comédie émouvante, malgré et peut-être à cause de toutes ses imperfections (surjeu certain et clichés sur la femme italienne toute droit sortie d’un Risi ou d’un Fellini, caractère théâtral de l’image…). Les allers-retours entre les années 1970 et les années 2000 sont autant de voyages que le spectateur fait avec émotion et tendresse. Un beau film, terriblement humain, et porté par des comédiens entièrement habités par leurs rôles.

« La Prima Cosa Bella », de Paolo Virzi, Italie, 1h51, avec Valerio Mastandrea, Micaela Ramazzotti, Stefabia Sandrelli, Claudia Pandolfi, 1h46, Italie, dvd Wild Side, VF / VOST, 19.99 euros. Sortie le 7 décembre 2011. Bonus : making off (12′) et bandes-annonces.

Star Wars : The Old Republic, le MMORPG tant attendu vient secouer la galaxie
Festival Reims Scènes d’Europe : sublime Cendrillon du Grand Théâtre de Genève
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *