Séries
Wilfred: série décOUAFante

Wilfred: série décOUAFante

28 juillet 2011 | PAR Tristan Karache-Prudent

Certainement la série la plus déjantée de l’année, la nouvelle série Wilfred passe désormais sur la chaine câblée américaine FX a qui l’on doit notamment The Shield ou encore Nip/Tuck.

Dans la catégorie « série la plus débile mais la plus intéressante et prometteuse », Wilfred gagne haut la main. C’est l’histoire de Ryan, un homme qui discute et passe son temps à trainer avec son chien. Il est le seul à l’entendre parler et à le voir sous forme de créature humanoïde affublée d’une combinaison en poil d’ourson, d’une fausse truffe au maquillage et d’un visage humain. Ils fument de l’herbe et tente de trouver un sens à leurs questions philosophiques.

Joué par Elijah Wood qui passe du Hobbit au névrosé un peu fracassé, cette série est l’adaptation d’une version australienne qui fut diffusé durant 2 saisons soit 16 épisodes entre 2007 et 2010. Le co-créateur et acteur, Jason Gann qui joue le rôle du chien a repris le concept en y ajoutant sa touche personnelle d’humour noir et de mauvais esprit.

Après avoir vu le pilote, on peut se demander de quoi sont constitués les quelques épisodes déjà diffusés sur la chaine. C’est une relation homme-animal très particulière qui lie les deux individus avec sa part de surréaliste. Un chien qui parle et ressemble à un homme ? Dès le départ, on ne s’embarrasse pas avec ce genre de détail, Wilfrid est et existe bel et bien. Passé ce stade d’incompréhension, la série enchaine les sketchs hilarants. Enfin, nous pouvons connaitre les réponses de nos chers canidés aux questions de tous les jours.

La seule chose qu’on peut craindre c’est que la série s’essouffle à force de surenchérir sur les histoires et situations amusantes. Il est à craindre qu’après avoir vu le catalogue des blagues canines, le scénario commence à devenir lassant. A suivre avec attention…

 

Ricky Martin et Nicki Minaj pour Viva Glam
Johanny Bert à la direction du Centre dramatique national de Montluçon ( Annonce)
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *