Séries
Brigitte Bardot a le droit à sa série

Brigitte Bardot a le droit à sa série

07 septembre 2022 | PAR Julie Viers

Dans une série de 6 fois 52 minutes, diffusée prochainement, France 2 retrace le début de la carrière Brigitte Bardot. 

Au commencement était LA femme. Brigitte Bardot a été cette héroïne des années 50 à 70. Elle est devenue un mythe du cinéma français à la reconnaissance internationale. Elle a été l’incarnation de la liberté et un modèle pour de nombreuses jeunes filles et c’est cela que France 2 veut montrer dans sa série en occultant ce qu’elle est devenue, une femme au franc parler, aux propos réactionnaires, partisanes des idées d’extrêmes droites. Le service public a choisi de ne pas montrer cette facette de l’actrice du Mépris pour ne garder que la starlette qu’elle a été. 

Synopsis

À travers 6 épisodes de 52 minutes, France Télévision retrace les débuts au cinéma de Brigitte Bardot. La série retrace sa carrière de son premier casting à l’âge de 15 ans au tournage de La Vérité d’Henri-Georges Clouzot. On suit son évolution de l’adolescente parisienne mal dans sa peau à la star internationale qui fait la couverture des plus grands magazines. La série illustre la quête de liberté d’une femme qui est mise en avant dans la France d’après-guerre. Cette décennie est marquée, entre autre, par ses débuts au cinéma, le film Et Dieu créa la femme et sa liaison avec Roger Vadim. Il sera évidement question de la révolution sexuelle qu’elle a entraînée à travers le monde. Bardot connaît un destin fulgurant et devient rapidement une star à la notoriété internationale et « l’hystérie qu’elle déchaîne » est également montrée dans la série. 

 

Brigitte Bardot à la Mostra de Venise (1958).

 

« La série sera romanesque et librement inspirée de la réalité. C’est à la fois le portrait d’une jeune femme de 15 à 26 ans au destin insensé, et à travers elle, celui d’une époque, les années 50 et 60, et de la condition féminine d’alors », Danièle Thompson, réalisatrice

Casting

N’oublions pas l’amour ou plutôt les amours qu’elle a connus durant cette période et qui sont incarnés à l’écran par Victor Belmondo (Roger Vadim), Noham Edje (Jean-Louis Trintignant), Jules Benchetrit (Sami Frey), Oscar Lesage (Jacques Charrier), Fabian Wolfrom (Sacha Distel) et Mikaël Mittelstadt (Gilbert Bécaud). Les autres hommes de sa vie tel que son père est incarné par Hippolyte Girardot et Yvan Attal joue le production Raoul Levy. Le casting féminin est tout aussi grandiloquent. Géraldine Pailhas incarne la mère de Brigitte Bardot et Anne Le Ny joue l’agente de stars Olga Horstig. Pour ce qui est de la star du film, elle est incarnée par l’actrice Julia de Nunez dont France Télévisions a révélé un cliché. Peu connu du grand public, elle a étudié l’art dramatique à l’Ecole Périmony (Paris) qui a également formé Fanny Ardant. Jean-Pierre Bacri, Sabine Azéma, Camille Cottin.

 

Produite par Federation Entertainment, la série, intitulée Bardot, est réalisée par Danièle Thompson et son fils Christopher Thompson qui ont déjà collaboré à plusieurs reprises pour l’écriture de scénarii tel que celui de Fauteuils d’orchestre. Le tournage, qui s’est déroulé à Paris, en proche banlieue et à Saint Tropez, est fini depuis le 13 juin mais le public doit encore attendre le premier semestre 2023 pour découvrir la série sur France 2. 

Lancement de saison en beauté pour le Théâtre 14
Thandiwe Newton, la récompense, l’ovation et un nouveau grand rôle
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture