Séries

« Sacrifice » (« Burning Bush »), la série événement sur la Tchécoslovaquie de 1969 sur arte fin mars et en dvd

« Sacrifice » (« Burning Bush »), la série événement sur la Tchécoslovaquie de 1969 sur arte fin mars et en dvd

10 mars 2014 | PAR Yaël Hirsch

Sacrifice (Burning Bush) est une série de 3×80 minutes qui part de l’immolation par le feu de Jan Palach pour retracer avec exactitude le climat de la Tchécoslovaquie après son Printemps de Prague. Une série historique signée par la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland, à voir sur arte les 27 & 28 mars et/ou à acquérir en dvd chez Montparnasse éditions dès le 1ier avril.

[rating=5]

16 janvier 1969, un étudiant en histoire de 21 ans, Jan Palach, s’immole par le feu, Place Venceslas, à Prague pour protester contre la répression terrible dans lequel son pays est tombé depuis le mois d’août 1968 et l’écrasement du printemps de Prague par les chars russes. Brûle à 80 %, le jeune homme est emmené à l’hôpital où il vit encore quelques jours d’intenses négociations politiques : alors qu’il a laissé une lettre derrière lui annonçant qu’il n’est que le premier d’une longue série de jeunes gens prêts à se sacrifier si le pays ne retrouve pas sa liberté, la police, très inquiète que les chars Russes encore présents n’interviennent, tentent par tous les moyens de dissuader quiconque de suivre l’exemple de Palach… Tandis que les étudiants et les ouvrier essaient de s’organiser pour poursuivre le mouvement révolutionnaire initié par le sacrifice, la famille de Palach se bat pour qu’éclate la vérité…

Lorsque nous avions interviewé la réalisatrice polonaise Agnieszka Holland pour son dernier film, Sous la ville, elle nous avait parlé de ses années d’études à la prestigieuse école de cinéma de Prague, la FAMU. Ayant vécu sur place les événements qui sont méticuleusement rapportés dans ce longs film de 3×80 minutes, la cinéaste prend tout son temps pour recréer l’atmosphère de l’époque. des couloirs glauques de l’hôpital aux chansons hippie aux résonances libertaires des étudiants en passant par la menace visible des chars russes et plus sourde de la police secrète, chaque détail est mesuré, chaque souvenir est restitué. Elle qui a signé des épisodes haletants pour des séries comme The Wire ou Treme, choisit ici de lentement poser le climat de toute une époque, tel qu’il a été vécu de l’intérieur. Le public se trouve plongé dans cette année 1969 à Prague, et l’impression terrible : désolation, répression, impuissance sont autant de sentiments que la série sait transmettre. Une fiction si exacte qu’elle en devient historique, à voir absolument, mais le moral bien accroché au printemps 2014 qui commence par des élections où l’on votera librement …

Sacrifice (« Burning Bush »), de Agniezska Holland, avec Tatiana Pauhofova, Jaroslav Pokorna, Petr Stach, jan Budar, Ivan Trojan, Denny Ratajsky, République Tchèque, 2013, 3×80 minutes. Diffusion en VOST les 27 & 28 mars à 20h50 sur Arte. Sortie dvd aux éditions Montparnasse le 1ier avril, 20 euros.

visuel : photo officielle de la série

« Je fais le mort », François Damiens dans une comédie de genre disponible en dvd
[Critique] Des « Chiens errants » qui ne mordent pas assez fort
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *