Séries
Emmy Awards 2011, le palmarès

Emmy Awards 2011, le palmarès

19 septembre 2011 | PAR Clement Fraioli

Pour la 63e fois la télévision américaine récompensait les meilleures séries de l’année 2011 ce dimanche 18 septembre à Los Angeles. Cette soirée, présentée par l’actrice Jade Lynch, a vu, comme l’année dernière le succès, entre autres, de Modern Family et Mad Men.

Dès le début de la cérémonie, la série comique Modern Family (voir photo) s’impose comme la grande gagnante de la soirée en gagnant cinq statuettes sur sept nominations. Elle remporte ainsi les prix de meilleurs seconds rôles, masculin et féminin, meilleur scénario, meilleure écriture et meilleure série comique pour la deuxième fois consécutive.

Le reste du palmarès des séries comiques fut marqué par la présence de Charlie Sheen, sortant d’une période difficile qui lui a coûté sa place dans la sitcom Mon Oncle Charlie, venu se racheter une conduite en remettant le trophée du meilleur acteur dans une comédie à Jim Parsons pour The Big Bang Theory. L’acteur en a profité pour souhaiter « tout le meilleur » à la nouvelle saison de son ancien show qui recommence, sans lui, cette semaine. Chez les femmes, c’est Melissa McCarthy qui est sacrée meilleure actrice pour Mike and Molly. Le scénariste et producteur Chuck Lorre impose donc sa patte, puisqu’il est le créateur de ses deux séries à succès.

Dans les catégories des dramas, Mad Men a fait sensation en remportant l’Emmy de la meilleure série dramatique pour la quatrième fois consécutive. Cependant, la série devra se contenter de ce prix, puisque c’est Julianne Margulies, The Good Wife, qui repart avec la statuette de la meilleure actrice pour une série dramatique, tandis que Kyle Chandler, pour les hommes, permet à Friday Night Lights d’être enfin reconnu par la profession pour sa dernière saison. A noter également que le grand Martin Scorsese a reçu, pour la première fois de sa carrière, un Emmy Award pour la réalisation du premier épisode de Boardwalk Empire.

Les déceptions de la soirée sont à mettre aux comptes de Dexter, qui échoue pour la quatrième fois consécutive dans la catégorie meilleure série dramatique, et de Game Of Thrones, qui repart avec une seule statuette, celle du meilleur second rôle masculin.

Palmarès complet ici

Yannick Noah conclut la fête de l’Huma
« Et maintenant on va où? » gagne le prix du public au festival international de Toronto
Clement Fraioli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *