Cinema
Oscars 2021 : Favoris et nominations de la 93ème cérémonie

Oscars 2021 : Favoris et nominations de la 93ème cérémonie

13 avril 2021 | PAR quentin didier

C’est dans la nuit du 25 au 26 avril que la 93ème cérémonie des Oscars se déroulera. Pour l’instant maintenue en présentiel, le prestigieux évènement rend hommage au septième art qui a connu une année très compliquée.

Une année placée sous le signe du streaming ?

Les salles de cinéma sont toujours fermées ici en France, si bien qu’il est presque surprenant de décorer le cinéma alors que nous n’avons pas mis les pieds dans une salle depuis bientôt 6 mois. On ne sait pas si c’est volontaire ou pas de la part de l’Académie, mais l’on découvre dans le palmarès de nombreux films distribués (et parfois produits) par Netflix. Les plateformes de streaming commencent-elles sérieusement à être considérées par les institutions ? La question demeure toujours un peu en suspend. Ce que l’on sait c’est que vous pouvez déjà regarder en streaming de nombreuses œuvres et performances nommées cette année aux Oscars. 

D’abord Mank de David Fincher, nommé pour pas moins de 10 statuettes dont celles du meilleure film et du meilleur réalisateur. Les Sept de Chicago d’Aaron Sorkins nommé en tant que meilleur film. Egalement les impressionnantes performances de Viola Davis d’abord dans le biopic Le Blues de Ma Rainey, et de Vanessa Kirby dans le drame Pieces of a woman pour laquelle elle a obtenue la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise. Dans la catégorie meilleur film d’animation, Voyage vers la Lune de Glen Keane John Kahrs est également disponible sur Netflix qui a produit le long-métrage. Du côté des documentaires, le surprenant Crip camp est en lice en tant que long-métrage documentaire. Vous pouvez également découvrir sur Netflix cette incroyable révolution menée en 1971 par des éclopés pour revendiquer leurs droits au sein d’un camp pour personnes handicapées aux Etats-Unis.

Les tendances qui se profilent

Mais alors quelles tendances se dégagent de ce palmarès 2021 des mythiques Oscars du cinéma ? Qui a le plus de chances d’être couronné ? On constate déjà que c’est Mank qui arrive en tête des nominations avec 10 potentielles récompenses. Le film de David Fincher est suivi par The Father de Florian Zeller où Anthony Hopkins campe un octogénaire sur le déclin ; le road-movie Nomadland de Chloé Zhao ; le film américano-coréen Minari qui dépeint l’émigration d’une famille coréenne en Amérique ; le film musical Sound of Metal ; ainsi que Les Sept de Chicago, tous nommés à 6 reprises. Malgré ses 10 nominations, Mank n’est à cette heure pas un favori des Oscars. Les Golden Globes et les BAFTA récompensent respectivement le meilleur du cinéma et de la télévision américaine et britannique. Et ces deux prestigieuses cérémonies donnent déjà le ton de ce que le jury des Oscars pourrait possiblement attribuer. 

La 78ème cérémonie des Golden Globes s’est déroulée le 28 février et à majoritairement couronnée Chloé Zhao et son troisième long-métrage. La réalisatrice sino-américaine s’est vue attribuer le Golden Globe de la meilleure réalisation et du meilleur film dramatique pour Nomadland. Idem en Grande-Bretagne où les BAFTA ont attribué les même récompenses ainsi qu’un prix de la meilleure actrice pour Frances McDormand. La comédienne déjà doublement oscarisée, peut donc apporter une récompense supplémentaire à ce road-trip dans l’Amérique des marginaux. Il est donc évident que Chloé Zhao et Nomadland partent à Hollywood en grand favori pour les catégories meilleur réalisation et meilleur film.

Pour les comédiens en revanche, la lutte est plus rude. Frances McDormand a conquis le jury des BAFTA, mais Outre-Atlantique c’est Andra Day qui remporte le prix de la meilleure actrice pour son incarnation de Billie Holiday. A noter également que la performance de Vanessa Kirby en femme brisée après une fausse couche dans Pieces of a Woman a attiré bien des regards (Coupe Volpi de la meilleure actrice à la Mostra de Venise on le rappelle). Pour les hommes, nombreux voient déjà Gary Oldman être couronné une seconde fois pour sa superbe incarnation de l’excentrique scénariste de Citizen Kane Herman Mankiewicz. Le comédien britannique doit cependant faire face à Anthony Hopkins, décoré par les BAFTA, et au défunt Chadwick Boseman lauréat à titre posthume aux Golden Globes. L’issue est donc plus qu’incertaine pour les Oscars de la meilleure actrice et du meilleur acteur.

Une cérémonie toujours aussi spéciale et attendue à découvrir dans la nuit de dimanche 25 avril à lundi 26 avril.

Retrouvez l’intégralité des nominations juste ici :

Meilleur film

  • The Father de Florian Zeller
  • Judas and the Black Messiah de Shaka King
  • Mank de David Fincher
  • Minari de Lee Isaac Chung
  • Nomadland de Chloé Zhao
  • Promising Young Woman d’Emerald Fennell
  • Sound of Metal de Darius Marder
  • Les sept de Chicago d’Aaron Sorkin

Meilleure réalisation 

  • Thomas Vinterberg pour Drunk
  • David Fincher pour Mank
  • Lee Isaac Chung pour Minari
  • Chloé Zhao pour Nomadland
  • Emerald Fennell pour Promising Young Woman

Meilleur acteur

  • Riz Aben pour le rôle de Ruben dans Sound of Metal
  • Chadwick Boseman pour le rôle de Levee dans Le blues de Ma Rainey
  • Anthony Hopkins pour le rôle d’Anthony dans The Father
  • Gary Oldman pour le rôle d’Herman J. Mankiewicz dans Mank 
  • Steven Yeun pour le rôle de Jacob Yi dans Minari

Meilleure actrice

  • Viola Davis pour le rôle de Ma Rainey dans Le blues de Ma Rainey
  • Andra Day pour le rôle de Billie Holiday dans Billie Holiday : Une affaire d’état 
  • Vanessa Kirby pour le rôle de Martha dans Pieces of a woman
  • Frances McDormand pour le rôle de Fern dans Nomadland
  • Carey Mulligan pour le rôle de Cassandra dans Promising Young Woman

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Sacha Baron Cohen pour le rôle de Abbie Hoffman dans Les Sept de Chicago
  • Daniel Kaluuya pour le rôle de Fred Hampton dans Judas and The Black Messiah
  • Leslie Odom Jr pour le rôle de Sam Cooke dans One night in Miami
  • Paul Raci pour le rôle de Joe dans Sounds of Metal
  • Lakeith Stanfield pour le rôle de Williams O’Neal dans Judas and The Black Messiah

Meilleure actrice dans un second rôle 

  • Maria Bakalova pour le rôle de Tutar Sagdiyeva dans Borat, nouvelle mission filmée
  • Olivia Colman pour le rôle d’Anne dans The Father
  • Glenn Close pour le rôle de Bonnie Vance dans Une ode américaine
  • Amanda Seyfried pour le rôle de Marion Davies dans Mank
  • Youn Yuh-Jung pour le rôle de Soon-ja dans Minari

Meilleur scénario original

  • Will Berson et Shaka King – Judas and the Black Messiah
  • Lee Isaac Chung – Minari
  • Emerald Fennell – Promising Young Woman 
  • Darius Marder et Abraham Marder – Sound of Metal
  • Aaron Sorkin – Les sept de Chicago

Meilleur scénario adapté

  • Sacha Baron Cohen – Borat, nouvelle mission filmée
  • Christopher Hampton et Florian Zeller – The Father
  • Chloé Zhao – Nomadland
  • Kemp Powers – One night in Miami
  • Ramin Bahrani – Le Tigre Blanc

Meilleurs décors et direction artistique

  • The Father – Peter Francis et Cathy Featherstone
  • Le blues de Ma Rainey – Mark Ricker, Karen O’Hara et Diana Sroughton
  • Mank – Donald Graham Burt et Jan Pascale
  • La mission – David Crank et Elizabeth Keenan
  • Tenet – Nathan Crowley et Kathy Lucas

Meilleurs costumes

  • Emma –  Alexandra Byrne
  • Le blues de Ma Rainey – Ann Roth
  • Mank  – Trish Summerville
  • Mulan – Bina Daigeler
  • Pinocchio – Massimo Cantini Parrini

Meilleurs maquillages et coiffures

  • Emma – Marese Langan, Laura Allen et Claudia Stolze
  • Une ode américaine – Eryn Krueger Mekash, Patricia Dehaney et Matthew Mungle
  • Le blues de Ma Rainey – Matiki Anoff, Mia Neal et Larry M. Cherry
  • Mank – Kimberley Spiteri et Gigi Williams
  • Pinocchio –  Dalia Colli, Mark Coulier, Francesco Pegoretti

Meilleure photographie

  • Judas and the Black Messiah – Sean Bobbitt
  • Mank – Erik Messerschimdt
  • Nomadland – Joshua James Richards
  • La mission – Dariusz Wolski
  • Les sept de Chicago – Phedon Papamichael

Meilleur montage

  • The Father – Yorgos Lamprinos
  • Nomadland – Chloé Zhao
  • Promising Young Woman – Frédéric Thoraval
  • Sound of metal – Mikkel E.G Nielsen
  • Les sept de Chicago – Alan Baumgarten

Meilleur son 

  • Uss Greyhound : la bataille de l’Atlantique – Warren Shaw, Michael Minkler, Beau Borders et David Wyman
  • Mank – Ren Klyce, Jeremy Molod, David Parker, Nathan Dance et Drew Kunin
  • La mission – Oliver Tarney, Mike Prestwood Smith, William Miller et John Pritchett
  • Soul – Ren Klyce, Coya Elliot et David Parker
  • Sound of metal – Nicolas Becker, Jaime Baksht, Michelle Couttolenc, Carlos Cortes et Philip Bladh

Meilleurs effets visuels

  • Love and Monsters – Matt Sloan, Genevieve Camailleri, Matt Everitt et Brian Cox
  • Minuit dans l’hiver – Matthew Kasmir, Christopher Lawren, Max Salomon et David Watkins
  • Mulan – Sean Feden, Anders Langlands, Seth Maury et Steven Ingram
  • Le seul et l’unique Ivan – Nick Davis, Greg Fisher, Ben Jones, et Santiago Colomo Martinez
  • Tenet – Andrew Jackson, David Lee, Andrew Lockley et Scott Fisher

Meilleure chanson originale

  • Fight for you dans Judas and the Black Messiah –H.E.R, Dernst Emile II et Tiara Thomas
  • Hear my voice dans Les Sept de Chicago – Daniel Pemberton et Celeste Waite
  • Husavik dans Eurovision song contest : The story of fire saga – Savan Kotecha, Fat Max Gsus et Rickard Göransson
  • lo si (seen) dans La vie devant soi – Diane Warren et Laura Pausini
  • Speak now dans One night in Miami – Leslie Odom Jr et Sam Ashworth

Meilleure musique de film

  • Terence Blanchard – Da 5 bloods
  • Trent Reznor et Atticus Ross – Mank
  • Emile Mosseri – Minari
  • James Newton Howard – La mission
  • Trent Reznor, Atticus Ross et Jon Batiste – Soul

Meilleur film international

  • Drunk de Thomas Vinterberg (Danemark)
  • Better Days de Derek Tsang (Chine)
  • L’affaire collective de Alexander Nanau (Roumanie)
  • L’homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania (Tunisie)
  • Quo Vadis, Aida ? de Jasmila Zbanic (Bosnie-Herzégovine)

Meilleur film documentaire

  • L’affaire collective – Alexander Nanau et Bianca Oana
  • Crip camp – Nicole Newnhamn, Jim LeBrecht et Sara Bolder
  • El agente topo – Maite Alberdi et Marcela Santibanez
  • My octopus teacher : la sagesse de la pieuvre : Pippa Ehrlich, James Reed et Craig Foster
  • Time – Garrett Bradley, Lauren Domino et Kellen Quinn

Meilleur court métrage de fiction

  • Feeling through – Doug Roland et Susan Ruzenski
  • The Letter Room – Elvira Lind et Sofia Sondervan
  • The present – Farah Nabulsi 
  • Two distant strangers – Travon Free et Martin Desmond Roe
  • White eye – Tomer Shushan et Shira Hochman

Meilleur court métrage d’animation

  • Mon terrier – Madeline Sharafian et Michael Capbarat
  • Genius Loci – Adrien Mérigeau et Amaury Ovise
  • If anything happens i love you – Will McCormack et Michael Govier
  • Opera – Erick Oh
  • Yes-People – Gisli Darri Halldorsson et Arnar Gunnarsson

Meilleur court métrage documentaire

  • Colette – Anthony Giacchino et Alice Doyard
  • A concerto is a conversation – Ben Proudfoot et Kris Bowers
  • Do not split – Anders Hammer et Charlotte Cook
  • Hunger Ward – Skye Fitzgerald et Michael Scheuerman
  • A love song for Latasha – Sophia Nahli Allison et Janice Duncan

 

Visuel : ©Domenico Vescio Creative commons

 

Le festival Rencontre des Jonglages fait son huis-clos
Les disques classiques et lyriques du premier trimestre 2021
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture