Cinema

Michel Gondry adapte Boris Vian

Michel Gondry adapte Boris Vian

14 mars 2012 | PAR Francois Colombi

Chef d’œuvre incontesté de Boris Vian, L’Écume des Jours se voit adapté à l’écran par Michel Gondry. Roman poétique et déroutant, la transposition à l’écran de la passion de Colin pour Chloé et leurs histoires de  nénuphars paraît bien difficile.

L’univers et l’ambiance des romans de Boris Vian n’est pas sans rappeler celui du réalisateur français oscarisé en 2004 pour Eternal Sunshine of the Spotless MindLa Science Des rêves sortis en 2008 ressemble d’ailleurs à L’écume des jours. Tout deux retraçant une passion amoureuse dans un univers onirique et chimérique. Comparé les deux serait absurde, et dire que l’un est héritier de l’autre un peu trop facile. Néanmoins c’est surtout dans leur style totalement identifiable que les deux artistes se rejoignent. Une image suffit pour reconnaître un film de Gondry, une page suffit pour Vian. C’est à cela d’ailleurs que l’on reconnaît un artiste de talent, il n’a pas  de style, il a  son style.

Une adaptation avait déjà vu le jour en 1959 avec Jacques Perrin et Sami Frey.
Dix ans après L’auberge Espagnole, Romain Duris et Audrey Tautou se retrouvent et interpréteront Colin et Chloé. Gad Elmaleh et Omar Sy tiendront les seconds rôles. Le tournage devrait débuter en avril.

Michel Gondry devant le Centre Pompidou à l’occasion de l’exposition « L’usine de films », en 2011© Centre Pompidou, Direction de la communication et des partenariats, conception graphique : Ch. Beneyton, 2011
Réalisation et impression, Périgny, 2011.

Caligula au Festival Exit : une symphonie contemporaine résume l’histoire de l’homme en Occident
Le festival du cinéma israélien ouvre de nouveau ses portes
Francois Colombi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *