Cinema
Le festival du cinéma israélien ouvre de nouveau ses portes

Le festival du cinéma israélien ouvre de nouveau ses portes

14 mars 2012 | PAR Melanie Bonvard

Le festival du cinéma israélien revient au Cinéma des Cinéastes pour sa 12ème édition.

L’évènement vous donne rendez-vous du 27 mars au 3 avril 2012 pour mettre à l’honneur ce cinéma trop peu connu du large public. Venez découvrir pendant une semaine divers films d’Israël. Pour cette 12ème année, c’est le comédien Tomer Sisley qui a l’honneur d’être parrain du festival.

De Le fils de l’autre à Témoignages en passant par A Beautiful Valley, il y en aura pour tout les gouts grâce aux thèmes multiples qui seront proposés. Le festival s’avère haut en couleurs. Et non seulement nombreux sujets seront présents mais multiples formats pourront être appréciés tels que le court-métrage, le long métrage, l’animation ou encore le documentaire. Notez que le festival aura le privilège et l’exclusivité d’accueillir dans ses salles de cinéma les réalisateurs, producteurs et autres personnes du métiers présenter la plupart des films sélectionnés. Cette année, le Cinéma des Cinéastes ouvre ses portes avec une projection de Le Policier en présence du réalisateur Nadav Lapid.
Les femmes sont à l’honneur avec la réalisatrice Michal Aviad. Son film Invisible qui retrace la rencontre de deux femmes qui violées par le même homme vingt ans plus tôt tentent de se libérer de leurs peurs s’annonce comme le film fort de ce festival.
Secrets de famille et baskets ball sont aussi au programme avec le film d’ Eran Riklis : Playoff. Max Stoller se voit proposé un poste d’entraîneur à Francfort, il s’y rend malgré les réprobations de ses proches.

Trois rendez-vous à ne pas manquer marqueront l’évènement de cette année. Une rencontre Judéo-Arabe s’organisera à l’occasion de la découverte du documentaire Tinghir Jérusalem: les échos du mellah de Kamal Hachkar. Une table ronde sera également mise en place autour du thème « Israël à l’écran: une autre image pour le monde » animé par Serge Moati. Notez aussi l’exposition de photographies à l’école Minshar accompagnée de court métrages mettant en avant Tel-Aviv-Jaffa.

Cette année le festival semble assurer un enrichissement culturel comme il se doit et ce, dès le 27 mars.

La Programmation complète ici

 

Michel Gondry adapte Boris Vian
Léonard de Vinci : La bataille d’Anghiari semble se cacher derrière un fresque de Vasari
Melanie Bonvard

2 thoughts on “Le festival du cinéma israélien ouvre de nouveau ses portes”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture