Cinema
Locarno : Historia de la meva mort d’Albert Serra Léopard d’or

Locarno : Historia de la meva mort d’Albert Serra Léopard d’or

18 août 2013 | PAR Yaël Hirsch

 

 

La 66ème édition du festival de Locarno a couronné le réalisateur catalan  Albert Serra. Le jury présidé par le réalisateur philippin Lav Diaz a en effet décerné le léopard d’or à « Historia de la Meva » (Histoire de ma mort), un  film élégant où Casanova sur ses vieux jours se confronte à Dracula.

Le troisième long métrage d’Albert Serra met en scène Dracula et Casonova dans plus  de deux heures de jeu raffiné sur les vampires et la séduction. Le film sera également présenté au Festival de Torronto.

Pour le reste du palmarès : le prix spécial du jury est allé à « E Agora? Lembra-Me », du Portugais Joaquim Pinto, Hong Sangsoo a remporté le léopard du meilleur réalisateur pour « Notre Sunhi ». Deux mentions spéciales sont allées à « Short Term 12 », de l’Américain Destin Cretton (dont l(actrice Brie Larson a reçu le Lépoard de la meilleure actrice) et « Tableau noir » du Suisse Yves Yersin.

Ce dernier a suscité la polémique en critiquant l’inflation des prix à Locarno, qui de jurés parallèles en mise en exergue de cinémas nouveaux, ne cesse de multiplier les récompenses.

(c) Capricci.

Stéphane Vautier, Curiosités infernales
Pascal Brioist, Léonard de Vinci, homme de guerre
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture