Cinema
Le festival du cinéma allemand à Paris du 10 au 16 octobre

Le festival du cinéma allemand à Paris du 10 au 16 octobre

13 septembre 2012 | PAR Charlotte Bonnasse

Pour découvrir le meilleur de la production cinématographique allemande en avant-première et en présence des réalisateurs, le festival du cinéma allemand nous réserve cette année encore une large palette de nouveaux films, réalisés par des auteurs confirmés et de jeunes cinéastes de l’Ecole de Berlin. Au programme : drames, thrillers, comédies sensibles…

Film d’ouverture

Le festival s’ouvre avec le premier long métrage de Jan Ole Gerster, Oh Boy !, en présence du réalisateur, (Prix du Scénario aux Festivals de Karlovy Vary et Munich 2012), et de l’acteur Tom Schilling. Synopsis : « A travers le personnage de Niko et au gré des rencontres, c’est l’occasion pour Jan Ole Gerster de dresser un portrait de la société berlinoise contemporaine : les artistes, les yuppies, les bobos, les retraités, les paumés… Oh Boy ! est une comédie traversée de jazz manouche et tournée en noir et blanc, caméra à l’épaule. C’est aussi un hommage au cinéma européen des années 1960, à ses anti-héros attachants, ses jeunes hommes sans qualité, velléitaires et gaffeurs » (site officiel). Mercredi 10 octobre à 20h, jeudi 11 octobre à 17h30.

La nuit du cinéma allemand

Une nuit avec Hanna Schygulla, en sa présence : « qualifiée d’actrice européenne la plus fascinante par le Time Magazine, elle est considérée comme l’une des éminentes personnalités du cinéma européen. Sa collaboration avec R.W. Fassbinder l’a rendue célèbre dans le monde entier. Elle a tourné sous la direction de Marco Ferreri, Jean-Luc Godard, Carlos Saura, Andrzej Wajda, Margarethe von Trotta, Fatih Akin et récemment avec Alexander Sokourov. Tout en continuant à jouer dans des films, et à chanter sur scène, elle réalise ses propres courts métrages » (d’après le site officiel du festival). Vendredi 12 octobre. On débute à 20h30 avec la projection du film Quel que soit le songe, un « portrait-rencontre » avec l’actrice réalisé par Anne Imbert ; s’ensuit une projection de courts-métrages réalisés par Hanna Schygulla.

Toute la programmation

Oh Boy ! de Jan Ole Gerster
Bâtard (Bastard) de Carsten Unger
Les Disparus (Die Vermissten) de Jan Speckenbach
Formentera (Formentera) d’Ann-Kristin Reyels
La Grâce (Gnade) de Matthias Glasner (voir notre critique)
Guerrière (Kriegerin) de David F. Wnendt
Hôtel Lux (Hotel Lux) de Leander Haußmann
L’Invisible (Die Unsichtbare) de Christian Schwochow
La dernière belle journée de Johannes Fabrick
La Chance de Patty (Pommes essen / Patty’s Catchup) de Tina von Traben
Work Hard – Play Hard (Work Hard – Play Hard) de Carmen Losmann
Beauté (Schönheit) de Carolin Schmitz
Un week-end en famille (Was bleibt) de Hans-Christian Schmid (voir notre critique)

Visuels (c) : site officiel du Festival du cinéma allemand

Une semaine en compagnie : crises d’identités à la Maison des Métallos
Les soirées parisiennes du week-end du 15 Septembre
Charlotte Bonnasse

One thought on “Le festival du cinéma allemand à Paris du 10 au 16 octobre”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture