Cinema

Le 11ème festival du Cinéma Isréalien à Paris aura lieu du 23 au 29 mars

11 février 2011 | PAR Yaël Hirsch

Conçue et initiée par l’association ISRATIM, et parrainée par le comédien et réalisateur Pascal Elbe, cette 11e édition du Festival du Cinéma Israélien aura lieu du 23 au 29 mars au Cinéma des Cinéastes.

Le Festival du film israélien s’ouvrira le 23 mars avec la projection du film d’Avi Nesher, « The matchmaker ». Un film inspiré par le roman « WhenEagles fly » d’Amir Gutfreund et dont l’action se situe à Haifa en 1968. Le jeune Arik a seize ans et est engagé par un étrange vieil homme et survivant de la Shoah, Yankele Bride, afin de prospecter pour son agence matrimoniale.

Comme chaque année, 15 longs-métrages seront en compétition (pour le « Prix du public ») et une dizaine de documentaires seront projetés, qui n’ont pas encore été distribués en France. Une sélection des meilleurs courts-métrages d’animation de l’Ecole Bezalel (Académie des Arts et du Design de Jérusalem) sera également présentée.

Et cette année, le festival vous propose une série de films autour d’une « Thématique Russe » (films réalisés par de jeunes réalisateurs russes et/ou dont le sujet a un rapport avec la Russie).

Une thématique « Cinéma et littérature » permettra de voir des adaptations de Valérie Zénatti (« Une bouteille à la mer de Gaza »), Sayed Kashua (« Les arabes dansent aussi » etc…), Yehoshua Kenaz (« Infiltration » ) et de David Grossman (« Intimate Grammar »). Plusieurs auteurs seront présents pour parler de films inspirés de leurs livres.

Toute une série de documentaire seront également présentés. Dont « I shot my love » de Tomer Heyman, « Precious life » de Shlomi Eldar, nominé aux oscars, un documentaire sur André Chouraqui et 3 films de la spécialiste du Bonheur, Esti, qui a notamment suivi l’immense et très regrettée comédienne comique, Talia Shapira.

Depuis le succès mondial de « Betipoul » (« En analyse »), les israéliens sont aussi connus pour leurs séries. Le Festival vous permettra de découvrir « Avoda Aravit » (littéralement « le travail arabe »), écrite par Sayed Kashua, qui dresse avec humour le portrait des relations entre Israéliens et Arabes-Israéliens à Jaffa.

Le réalisateur Dover Koshashvili sera à l’honneur et son tout dernier film « Infiltration » sera projeté en soirée de clôture.

Infos pratiques

We are the 90’s ce soir à l’Elysée Montmartre
Quand Houellebecq pousse la chansonnette, notre moral tombe au ras des pâquerettes
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

6 thoughts on “Le 11ème festival du Cinéma Isréalien à Paris aura lieu du 23 au 29 mars”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *