Cinema
La sélection ciné du 31 décembre

La sélection ciné du 31 décembre

30 décembre 2014 | PAR Marie-Lucie Walch

Cette semaine sonne la fin de 2014: bonjour 2015! Toutelaculture vous propose une sélection de films sombres pour débuter cette année cinéma, qui on vous le souhaite, ne soit pas « most violent »…La comédie française de Patrice Leconte permettra tout de même de quitter l’univers dangereux des Etats Unis dans les années 1980. 

Pasolini, de l’autre côté de la caméra

Abel Ferrara met ici en scène le réalisateur, scénariste, et poète italien peu avant son mystérieux assassinat. William Defoe campe le rôle de Pasolini dans un grand souci de ressemblance. Ce premier film biographique prend place à l’heure du désintérêt pour l’artiste dans son propre pays. Lire notre critique ici.

The Riot Club

La réalisatrice danoise Lone Scherfig dont on avait apprécié l’émouvant Un Jour, avait présenté sa nouvelle création au Festival du Film Britannique de Dinard en octobre dernier. Plongeants au cœur de l’univers masculin et select d’un club étudiant d’Oxford de nos jours, deux étudiants ne reculeront devant aucun excès pour accéder aux mêmes privilèges que l’élite de la nation. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

 Cold in July

 Juillet de sang d’après le titre français avait reçu 11 nominations  à Cannes.  Jim Mickle raconte l’histoire de Richard Dane qui, après avoir abattu un homme qui vient de pénétrer dans sa maison, est considéré comme un héros par les habitants de sa petite ville. En 1989 au Texas, il est malgré lui entraîné dans un monde de corruption et de violence. Interdit aux moins de 12 ans.

A most violent year

Nominé pour les Independent Spirit Awards 2015 (en février prochain), le film de J. C. Chandor s’intéresse au destin d’un immigré au cœur de « l’année la plus violente qu’ait connu New York »: 1981. Son ambition de se faire une place dans le business du pétrole se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l’époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit.

Une heure de tranquillité

Le spécialiste des comédies légères à la française, Patrice Leconte retourne dans les situations humoristiques du quotidien avec la question de l’égoïsme et du bien être individuel. Christian Clavier, qu’on a vu récemment dans Le Grimoire d’Arkandias , joue un passionné de jazz, qui rêve d’écouter tranquillement dans son salon un CD qu’il vient d’acquérir. Mais le monde entier semble s’être ligué contre lui : sa femme choisit justement ce moment pour lui faire une révélation inopportune, son fils débarque à l’improviste, un de ses amis frappe à la porte, tandis que sa mère ne cesse de l’appeler sur son portable… Sans parler du fait qu’il s’agit ce jour-là de la fameuse Fête des Voisins… Manipulateur, menteur, Michel est prêt à tout pour avoir la paix. Le film familial de la semaine, assurément.

[Best of 2014] Les meilleurs premiers films de l’année : notre top 10 des cinéastes à suivre
La KK Mania
Marie-Lucie Walch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture