Cinema

Festival de Cabourg : la romance sur grand écran

09 juin 2010 | PAR Cecile David

Du 9 au 13 juin, le Festival de Cabourg rend hommage aux films romantiques du moment. La Russie est l’invité d’honneur de cette 24ième édition.

Deux compétitions se dérouleront lors du Festival de Cabourg orchestré par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Huit long-métrages s’affronteront. Côté français, deux films ont été retenus. Le premier, « Un poison violent », raconte l’histoire d’Anna, une jeune fille de 14 ans qui doit faire face à l’abandon récent de son père. Catholique convaincue, l’adolescente est perturbée par les sentiments de plus en plus forts qu’elle éprouve pour l’insoucieux Pierre. Une œuvre de Katell Quillévéré. A ses côtés, Fabienne Berthaud nous présente « Pieds nus sur les limaces », l’histoire de Lily et de Clara, deux sœurs aux modes de vie totalement opposés. L’une vie à la campagne dans un univers fantaisiste tandis que l’autre s’est construit un petit cocon familial en ville loin de ses origines. Tout bascule après le décès de leur mère. Lily et Clara vont se retrouver, Clara va changer. Six réalisateurs étrangers font également partie de la compétition. Le Canada est représenté par « Les amours imaginaires », un film dans lequel l’amitié de Francis et Marie est mise à mal par l’arrivée imprévue de Nicolas. Fantasme, obsession et désirs malsains sont les ingrédients principaux de cette création originale signée Xavier Dolan (voir extrait en fin d’article). Hirokazu Kore-eda apportera quant à lui une touche japonaise à la programmation 2010 avec « Air Doll » tandis que Silvio Hirokazu nous fera découvrir une réalisation helvéto-italienne intitulée « Ce que je veux de plus ».

Par ailleurs, douze courts-métrages français se défieront, parmi lesquels « Les Satellites » de Jean-Baptiste Saurel. On y découvre Jérôme, persuadé que la Terre se rapproche du Soleil. A son grand désarroi, personne ne semble croire à ses prédictions, exceptée Charlotte qui le soutient corps et âme. « Quator » de Jérôme Bonnell sera aussi de la partie. « Quator » c’est une histoire d’amour sur fond musical, une histoire passionnée d’adultère camouflée par de douces mélodies.  « Une pute et un poussin » de Clément Michel, et « On ne mourra pas » d’Amal Kateb sont également compris dans cette riche sélection 2010.

En marge de la compétition

Cinq jours de projections sont proposés au public durant toute la durée du festival. Pour y assister, il faudra vous procurer un laissez-passer remis dans un kit-festivalier. Vous devrez ensuite retirer vos places en billetteries, muni de votre pass. Pour plus de détails, consultez la page infos pratiques du site officiel. Le mercredi 9 juin, une séance spéciale se déroulera à 14h00 au Café des Images de Hérouville-Saint-Clair. Le meilleur film de la compétition selon Le Jury du Prix de la Jeunesse sera diffusé. Parrainés par Virginie Efira et Lionel Baier, six lycéens ont participé à cet événement, en collaboration avec la région Basse-Normandie. Vendredi 11 juin, la soirée sera exclusivement consacrée à la Russie. Vous pourrez assister à la projection d’un grand film russe et savourer des mets typiques de la région au Grand Hôtel de Cabourg le temps d’un dîner-dégustation. Chansons romantiques et rythmes slaves accompagneront votre sortie.

Pour 2010, Le Festival de Cabourg innove et ouvre une  « Fenêtre sur le pacifique ». Deux documentaires seront ainsi mis en avant en partenariat avec le Festival International du Film documentaire Océanien (FIFO). Parce que le romantisme c’est aussi la fusion de l’homme avec la nature. A noter : le coup de cœur de ce 24ième volet sera dédié à Christophe Lambert.

Festival du film romantique de Cabourg, du 9 au 13 juin 2010,  Cabourg (Calvados), 25 euros pour 5 séances. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’événement.

Infos pratiques

Gun N’Roses: Toute une époque
Le Pavillon des Buttes Chaumont est de retour à Paris
Cecile David

One thought on “Festival de Cabourg : la romance sur grand écran”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *