DVDs

Sortie dvd : Un monde sans femme de Guillaume Brac prolonge votre été

Sortie dvd : Un monde sans femme de Guillaume Brac prolonge votre été

26 août 2012 | PAR Yaël Hirsch

Moyen métrage tellement plébiscité (Brive, Belfort, Pantin, nomination aux Césars) qu’il a fini par sortir sur grand écran en février dernier, pour le plus grand plaisir du public, « Un monde sans femmes » de Guillaume Brac est un ovni de délicatesse et de poésie qui a enchanté la rédaction. Il est disponible en dvd dès le 4 septembre et prolongera votre été par quelques marivaudages de fin de saison au bord de la mer du Nord. Un régal.

Pour voir notre critique lors de la sortie du film, c’est ici. Vous pouvez également lire les interviews de Laure Calamy et Guillaume Brac.

C’est la fin de l’été dans une petite ville picarde jouxtant la mer. Le gauche et solitaire Sylvain (Vincent Macaigne) loue un appartement à deux charmantes parisiennes, mère (Laure Calamy, solaire) et fille (Constance Rousseau). Très intimidé, il finit tout de même par se rapprocher d’elles, l’étroitesse du village et sa grande serviabilité aidant. Il profitent donc à trois des plaisirs du bord de mer (pêche aux crevettes, balades sous la pluie, vin blanc et pictionary, boîte locale le vendredi) avec une sensualité juste suggérée, le trio étant composé de deux grands timides et d’une femme extravertie mais finalement, à sa manière, tout aussi renfermée.

Psychologie raffinée, simplicité de l’intrigue, innocence toute Rohmérienne et comédiens à tomber, « Un monde sans femmes » est une pépite du  cinéma français doivent s’empresser de déguster en dvd. Précédé par un court métrage datant de 2009, toujours avec Vincent Macaigne, le dvd présente également un court-métrage d’école de Guillaume Brac « Le joli corps » () et ses commentaires sur les scènes coupées d' »Un monde sans femmes ». A s’offrir et à offrir sans modération.

« Un monde sans femmes », de Guillaume Brac, avec Vincent Macaigne, Laure Calamy, Constance Rousseau, Laurent Papot France, 2011, 58 minutes + Le Naufragé, avec Vincent Macaigne et Julien Lucas, France, 2009, 25 minutes, Dvd Potemkine, 16.90 euros. Sortie le 4 septembre 2012.

Bonus :
-Entretien avec Guillaume Brac et Tom Harari, chef opérateur
-Scènes coupées commentées par Guillaume Brac et Damien Maestraggi, monteur
-Court-métrage d’école de Guillaume Brac : Le joli corps

Dvd classique : Le Grand Passage de King Vidor (Classics confidential)
« Extrême : Quand le cinéma dépasse les bornes », un essai sur le cinéma d’horreur en demi-teinte
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *