DVDs

Dvd classique : Le Grand Passage de King Vidor (Classics confidential)

26 août 2012 | PAR Yaël Hirsch

Chez Wildside la mythique collection « Classics confidential » propose retrouver des grands films oubliés et les accompagne d’un essai signé par une grande plume cinéphile. Le prochain numéro de cette précieuse collection, « Le Grand Passage » permet de découvrir un film de 1940 complétement politiquement incorrect et blindé de testostérone signé King Vidor (Duel au Soleil, Le rebelle). Avec le flamboyant Spencer Tracy aux basques des affreux peaux-rouges…

Dans le New Hampshire encore colonie de sa majesté la reine, au milieu des années 1700, la petite ville de Portsmouth voit revenir l’un de ses jeunes les plus brillants, Lagdon Towne (Robert Young) expulsé d’Harvard Universoty pour un dessin satirique. La famille du jeune-homme prend la nouvelle avec philosophie, mais son potentiel beau-père rompt les fiançailles de sa fille avec ce sans le sou qui veut, qui plus est, devenir peintre. Le jeune-homme boit plus que de mesure pour dépasser ce coup dur et parle trop haut et sans réfléchir des faits ignominieux que le gouverneur de sa ville aurait commis. Il doit quitter  précipitamment Portsmouth avec un compagnon lui aussi fort en gueule, Hunk (Walter Brennan). Après la fuite et une autre nuit d’ivresse, tous deux se retrouvent engagés comme Rangers et sont envoyés en expédition avec le Major Rogers (Spencer Tracy). Objectif : détruire un village indien au nord ouest des positions de l’armée britannique pour empêcher que ceux-ci ne continuent de torturer, dépecer vivants et scalper les soldats qu’ils prennent en embuscade. A la tête de ses 50 hommes qu’il écrème des éléments les moins sûrs et vaillants, le Major Rogers écrit l’histoire avec un grand H à grand renforts d’incendies contre les barbares indiens et d’admonestation au courage et au stoïcisme pour ses hommes…

Adapté par la MGM d’un livre de Kenneth Roberts, ce film tourné à la fin des années 1930 va encore plus loin que le western traditionnel dans l’éloge du bon soldat obéissant, fort et courageux prêt à défendre la civilisation occidentale contre la barbarie des indiens en massacrant ces derniers. Même si le mythe du « New Frontier » a propulsé le roman au rang de best-seller, qui a aussi inspiré une série dans les années 1950 (le coffret dvd permet de la redécouvrir en bonus à travers un épisode signé Jacques Tourneur), l’ethnocentrisme meurtrier qu’il communique est aujourd’hui totalement politiquement incorrect et démodé. Un peu lassant dans ses références ultra-viriles et ultra-bibliques, ainsi que dans ses gros clins d’œil en direction de la force d’âme qu’apporte le savoir, ce film de deux heures n’en est pas moins captivant par l’énergie que dégage le magnifique Spencer Tracy et la nature aussi luxuriante que dangereuse qu’il immortalise. Une nature que la copie restaurée et en couleurs de ce dvd du « Grand passage » met absolument en valeur.

Ouvrage d’orfèvre et de grand passionné, « dans la gueule du Lion » de Jean Ollé-Laprune traverse le film avec finesse et simplicité. Pas de jargon ou de radotages historiques, mais des éclairages par et pour l’écran. 80 pages tout à fait précieuses.

Pour une chronique d’un autre opus de la collection Classics confidential voir notre article sur « Menaces dans la nuit » de John Berry.

Le Grand Passage, de King Vidor , avec Spencer Tracy, Robert Young, Walter Brennan, USA, 1940, 118 min, Wildside, collection « classics confidential », coffret Dvd + livre : 29,99 euros.  Sortie le 5 septembre 2012.

Compléments Dvd :Making of (9 min) + Sur^rise Attack, épisode de la série inspirée par le film dirigé par Jacques Tourneur (25 min) + Galerie photos + Bande-annonce + « dans la gueule du lion » livre exclusif de Jean Ollé-Laprune, 80 p.

Disney et Christian Louboutin vous proposent de jouer les princesses pour gagner des souliers uniques
Sortie dvd : Un monde sans femme de Guillaume Brac prolonge votre été
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *