Cinema

[Dinard Day 1] Cérémonie d’ouverture : Judi Dench sublime en Queen Victoria

[Dinard Day 1] Cérémonie d’ouverture : Judi Dench sublime en Queen Victoria

29 septembre 2017 | PAR Hugo Saadi

La 28ème édition du festival du film britannique de Dinard a commencé en grandes pompes hier. Toute la Culture était du voyage et vous fait revivre la première journée.

Annoncée capricieuse au départ de Paris, la météo nous a surpris à l’arrivée en terres bretonnes avec quelques rayons de soleil et une température assez clémente. Le festival du film britannique battait déjà son plein dans l’après-midi. Il ne fallait donc pas perdre de temps pour se rendre dans le cinéma du centre ville, à quelques pas de la plage. La compétition officielle s’est ouverte avec England is Mine de Mark Gill. Pour ce premier long métrage, le jeune réalisateur retrace les difficiles débuts de Steven Morrissey, le futur leader du groupe iconique The Smiths. 1h30 à suivre les galères de ce jeune homme solitaire et anti-social, dont le seul rêve, fonder un groupe, est annihilé par son manque d’audace. Assez gentillet dans l’ensemble, England is Mine manque de moments forts, les séquences musicales sont peu nombreuses au risque d’en décevoir plus d’un, mais la BO bien rock vient rattraper le tout. Le film se suit tout de même assez facilement notamment grâce à la performance du jeune acteur Jack Lowden (aperçcu dans Dunkerque). Au cinéma le 7 février 2018.

Après quelques déambulations dans la ville qui s’est mise aux couleurs anglaises, place désormais au tapis rouge pour le traditionnel cocktail de la cérémonie d’ouverture. Après des discours enthousiastes sur le festival du maire Jean-Claude Mahé et du directeur artistique Hussam Hindi, nous retrouvons les membres du jury avec en tête Nicole Garcia, la présidente, Vincent Elbaz ou encore Clémence Poesy. Du côté british, Jim Broadbent et Christopher Smith recevaient déjà une première ovation.

Quelques coupes de champagne plus tard, et il nous fallait retrouver notre fauteuil de ciné pour découvrir en avant première le nouveau film de Stephen Frears. Après avoir retracé un bout de la vie de la Reine Elizabeth II avec Hellen Mirren, il s’attarde désormais à la Reine Victoria. C’est au tour de Judi Dench (M dans les James Bond) de porter le costume dans Confident Royal. Le réalisateur britannique s’empare d’une histoire méconnue jusqu’aux années 2010, lorsque qu’en 1887, la reine se lie d’amitié avec un jeune serviteur venu d’Inde. Une relation insolite qui soulève l’indignation au sein de la maison royale. Il dépeint alors une belle chronique de la vie royale sans négliger les effets pervers du pouvoir et les séances protocolaires interminables. Ici la reine s’endort en plein diner, se goinfre, se sent seule et a même des problèmes gastriques. Insolite par son scénario, le film qui joue du comique de situation prend le temps de développer les choses et ne survole pas en coup de vent cette histoire touchante. Au final, on retiendra surtout la superbe interprétation de Judi Dench, magnifique en reine Victoria. A voir en salles dès mercredi prochain. Et c’est sur cette note royale que vient se terminer la première journée du festival !

« Neverland » : Timothée de Fombelle ou le pouvoir de l’enfance
Speaking in Paris on October, the 2nd, Rodger Kamenetz evokes Buddhism, Juddaism, dreams and Poetry [Interview]
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *