Cinema

Bien-aimés de Christophe Honoré en clôture du festival de Cannes

27 avril 2011 | PAR Coline Crance

 Déjà présent dans la catégorie Un Certain Regard avec son premier long-métrage, 17 fois Cécile Cassard, en 2002, Christophe Honoré n’était pas revenu à Cannes depuis ses Chansons d’amour en 2007  qui était alors en Compétition officielle. Le 22 mai prochain, c’est avec une nouvelle comédie musicale que le cinéaste reviendra sur la Croisette, hors-compétition cette fois.

Déjà présents dans la filmographie de Christophe Honoré, Ludivine Sagnier, Chiara Mastroianni et Louis Garrel pourront ainsi fouler le tapis rouge au terme du festival. Catherine Deneuve, jamais dirigée par le cinéaste, sera aussi à l’affiche des Bien-aimés.Milos Forman ou encore Michel Delpech complètent le casting réjouissant de cette fresque qui naviguera entre différents lieux et époques.

Dans les années 60, Madeleine quitte Paris pour retrouver son nouveau mari à Prague jusqu’à ce que l’arrivée des chars russes marque leur séparation. Dans les années 90, Véra, la fille de Madeleine, tombe amoureuse à Londres d’un homme incapable de l’aimer en retour. La mère et la fille chantent à tour de rôle la fin du vingtième siècle avec une légèreté têtue, sans laquelle elle risquerait bien de succomber.

Côté musique, Les Bien-aimés marque une nouvelle collaboration entre le cinéaste et son grand complice Alex Beaupain

Infos pratiques

MUM, le premier magazine féminin mère-fille en kiosques le 12 mai
Nadeah fait swinguer Paris avec son Odile EP + Concert le 4 mai au Divan du Monde
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture