Cinema
Belfort, Compétition : « Chantier A » ou le chant du retour en Algérie

Belfort, Compétition : « Chantier A » ou le chant du retour en Algérie

06 décembre 2013 | PAR Yaël Hirsch

 

Chantier A suit le retour en Algérie du poète berbère Karim Loualiche. Un film majestueux et un peu magique sur l’exil, l’exode et leur absurdité. À Belfort, la projection de ce long-métrage en compétition est précédée de celle d’un petit bijou de court-métrage sur le deuil…

[rating=4]

Dans des montagnes arides habitées par des mères aux vêtements colorés et des hommes qui pourraient encore être des nomades, le physicien, poète et musicien Karim Loualiche revient voir les lieux qu’il a quittés dix ans auparavant. Ni les conversations avec sa maman, ni les sessions de philosophies entre hommes au coin du feu et sous le ciel étoilé ne parviennent à rappeler les raisons de son départ à Karim.

Porté par un personnage absolument fascinant, disparu récemment très jeune suite à une brusque crise cardiaque, et sublimé par la justesse de ses dialogues et la qualité de sa photographie – qui fait souvent penser à Caravage –, Chantier A n’a de banal que son titre. L’exil y ressemble à une longue fable qu’on raconterait selon une tradition immémoriale, une nuit d’insomnie choisie.

Chantier A, de Tarek Sami, Lucie Dèche, Karim Loualiche, avec Karim Loualiche, Algérie-France, 2013, 104 minutes. En compétition.

Avant ce moment de voyage initiatique, Entrevues projette le sublime court-métrage de Leslie Lagier : Nous sommes revenus dans l’allée des marronniers. Alors que la jeune femme a perdu peu à peu ses trois oncles, elle part de l’allée du cimetière de Pantin qui l’a menée aux trois enterrements et sculpte une heure du vidéo super 8 laissée par l’un de ces trois disparus pour en évoquer le visage et la vie. À travers la narration (voix d’homme) et le collage des images, la jeune réalisatrice suggère à la fois la tragédie et la vie quotidienne d’une famille avant et après le deuil. Un des films qui nous a le plus marqués dans cette compétition 2013 d’Entrevues.

Nous sommes revenus dans l’allée des marronniers, de Leslie Lagier, France, 2012, 16 min, en compétition + concourt au prix One+One.

Visuel : © photo extraite de la bande-annonce de Chantier A

Prostitution : la loi votée !
L’Evangile étincelant d’Iegor Gran et Emma Siniavski
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *