Cinema

Après Béjart, le cœur et le courage

20 janvier 2011 | PAR Alienor de Foucaud

En salles depuis le 19 janvier, le documentaire d’Arantxa Aguirre sur le Béjart Ballet Lausanne est un véritable hommage au maître Maurice. S’immisçant dans les coulisses de la nouvelle création de Gil Roman, Aria, la réalisatrice révèle une compagnie qui se bat quotidiennement pour que la danse continue de vivre, toujours et encore.

Á sa mort, Maurice Béjart confia les rênes de sa compagnie et de son école à Gil Roman, actuel directeur artistique. Ce dernier s’était donné un an pour monter de toutes pièces un nouveau ballet, en hommage à son maître et à sa renommée internationale. Une création décisive pour l’avenir de la compagnie, nous expliquent les 40 danseurs, émus et décidés à relever le défi.

Tous se livrèrent à une véritable bataille pour la reconnaissance de leur art malgré l’absence de leur maître. Seule la ville de Lausanne et quelques mécènes subventionnent l’école, le pari est de taille. Maurice Béjart entonnait à qui voulait l’entendre : « ne te retourne pas sur le passé, avance ».

C’est avec un amour du travail et de la danse, une énergie inébranlable et une détermination que rien ne semble pouvoir faiblir, que ces danseurs se lancent dans l’aventure.

Sauvegardant néanmoins le répertoire de Béjart, la compagnie vie le passé par le présent et invente l’avenir. Ne se contentant pas de ce qui a déjà été créé, elle souhaite animer cette flamme qui leur a été transmise. Maurice Béjart est présent partout et nul part, désormais légende vivante, il fait la fierté des lausannois et des plus grands de la danse. Brigitte Lefèvre, Claude Bessy, ils sont nombreux à témoigner du génie de ce maître, de la générosité de ses ballets et de l’amour qu’il transmettait à son public à chacune de ses représentations.

Maurice Béjart a formé ces artistes, aujourd’hui, ils lui rendent hommage avec cœur et courage. Plus qu’un style chorégraphique, c’est toute une philosophie de vie de danse qu’il leur a transmis. Longue vie au Béjart Ballet Lausanne !

Infos pratiques

Un nouveau statut booste les musées de Paris
Live report : June & Lula à la Maroquinerie (19/01/11)
Alienor de Foucaud

One thought on “Après Béjart, le cœur et le courage”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *