Cinema
Angoulême 2021 : Le palmarès de la 14e édition

Angoulême 2021 : Le palmarès de la 14e édition

30 août 2021 | PAR Alice Martinot-Lagarde

Pour clôturer une belle semaine de cinéma, le Festival d’Angoulême 2021 a dévoilé son palmarès, couronnant Une histoire d’amour et de désir de la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid, ainsi que La Vraie Famille, le deuxième long-métrage Fabien Gorgeart. 

Pour cette 14e édition du Festival du film francophone d’Angoulême, le choix du public s’est porté sur Boite noire, film très attendu de Yann Gozlan et porté par Pierre Niney

Le jury étudiant du festival a choisi de décerné son Valois à Petite nature de Samuel Theis. 

Le Valois Rothschild Martin Maurel, décerné à un producteur par un collège de distributeurs, a été attribué à Laetitia Galitzine (Chapka Films) et Aurélie Rouvière (La Filmerie) pour Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal. 

Présentés avant chaque film en compétition, les courts-métrages d’animation présenté pour cette édition du festival ont reçu les félicitations des spectateurs. C’était pas du Bourgogne de Mathias de Panafieu a ainsi été récompensé du Valois René Laloux. 

Rachel Lang a été primée pour le scénario de Mon légionnaire, qu’elle a aussi réalisé, mettant notamment en scène Louis Garrel et Camille Cottin.

Avec le soutien de la Sacem, le Valois de la musique a été attribué à Olivier Alary pour la musique de La Nuit des rois, un film de Philippe Lacôte qui reçoit également le prix de la mise en scène. 

Le Valois de la meilleure actrice a été décerné à Mélanie Thierry pour son rôle d’Anna dans La Vraie famille de Fabien Gorgeart. 

Exceptionnellement, le jury a tenu à gratifier Ina Marija Bartaité d’une mention spéciale pour son rôle dans Mon légionnaire de Rachel Lang. La jeune actrice lituanienne a disparu depuis le tournage du film dans un accident de la route. 

C’est Sami Outalbali qui obtient de la Valois du meilleur acteur pour son interprétation d’Ahmed dans Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid. 

Enfin, le jury présidé par Nicole Garcia a couronné du premier Valois du Jury La Vraie Famille de Fabien Gorgeart et du Valois de Diamant Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid, deux films amplement remarqués tout au long de la semaine de ce 14e Festival du film francophone d’Angoulême. 

 

Visuel : affiche

Angoulême 2021 : coup de cœur pour « Une histoire d’amour et de désir »
Angoulême 2021 : Mélanie Thierry impressionne dans « La Vraie famille »
Alice Martinot-Lagarde

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture