A l'affiche
« Amants » : Nicole Garcia revisite le triangle amoureux

« Amants » : Nicole Garcia revisite le triangle amoureux

03 janvier 2020 | PAR Yaël Hirsch

Dans le nouveau film de Nicole Garcia, Amants, Pierre Niney, Stacey Martin et Benoît Magimel incarnent un triangle amoureux léché. Sortie en salles le 27 janvier.

Après l’adaptation sensible de Mal de Pierre de Milena Agus, Nicole Garcia signe avec Jacques Fieschi un scénario original et bien structuré en trois parties : Paris, Océan Indien, Genève. L’image est aussi propre et travaillée que cette structure et le sujet plutôt glamour et sensuel : Deux amoureux de jeunesse rompent après un drame. Simon (Pierre Niney) disparaît dans la nature et Lisa (Stacey Martin) refait sa vie comme protégée d’un homme plus âgé et riche (Benoît Magimel). Ils se recroisent quelques années après, alors qu’elle est « Madame » et en quête d’un enfant à adopter à Madagascar ou Maurice. La passion reprend ses droits, mais le confort a aussi ses sirènes et le protecteur est plus malin qu’il n’y paraît…

Véritable offrande aux trois acteurs qui sont chacun très juste dans leur personnage, Amants nous plonge dans un univers de luxe commode à la fois assez agréable et gênant : il y a la drogue entre Paris 16e, et la banlieue de l’Ouest chic en première partie, le service souple de l’hôtel de luxe à Maurice et enfin la maison genevoise décorée de Tapiès. C’est sans clichés que ce cadre se heurte et se confronte aux premières amours et aux affres internes d’un mari bien plus intéressant qu’un simple cocu. Si bien qu’on se laisse bercer et heurter mais l’on reste également sur sa faim : les personnages secondaires sont des ombres et pourraient être plus éclairants, Stacy Martin rejoue très bien la partition de la femme-objet à peine émancipe par un final un peu attendu et l’excellent Pierre Niney mériterait une noirceur d’homme fatal plus touffue. Le personnage le plus ambigu est donc le mari, Léo que Benoît Magimel interprète avec maestria. Présenté à la Mostra de Venise cet automne, Amants et peut être un film peut-être trop maîtrisé sur un sujet délicieusement classique et qui nous laisse un peu frustrés.

Amants, de Nicole Garcia, avec Pierre Niney, Stacey Martin et Benoît Magimel, France, 1h42, Sortie le 27 janvier 2020.

Visuel : photo de presse du film (c) Wild Bunch

Une Cenerentola sous le signe de la féerie vocale
« La Séparation » : Sophia de Séguin écrit la rupture
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture