A l'affiche
Strange Magic : Le songe d’une nuit d’été de George Lucas

Strange Magic : Le songe d’une nuit d’été de George Lucas

21 janvier 2015 | PAR Emmanuel Niddam

Alors que la planète attend la sortie de l’Episode VII de Star Wars le 18 décembre 2015, George Lucas lui sort un film, le 23 janvier prochain aux Etats-Unis. Strange Magic est un film d’animation musical, réalisé par Gary Rydstrom. Alors ? Que nous prépare le quasi-prophète d’Hollywood dans sa dernière révélation ?

Lucas n’a réalisé que six longs métrages, et ne fut le scénariste que de huit autres. Avec une si courte filmographie, Lucas s’est imposé dans la culture mondiale à un rang inégalé. La sortie d’un film auquel l’inventeur de Star Wars est associé est donc toujours un événement. Strange Magic a été produit par Lucasfilm, que Lucas a vendu à The Walt Disney Company en octobre 2012 ( voir ici ), à partir d’une histoire qu’il avait lui-même écrite. C’est donc bien la parole du grand George que nous entendrons à travers Stange Magic, qui lui aurait été inspiré par Le songe d’une nuit d’été de William Shakespeare.

Strange Magic est l’histoire féerique d’une collision imprévue entre le monde beau et gentillet de la magie, avec le monde laid et inquiétant du mystère. Cette rencontre occasionne des batailles, des prises d’otage de princesses, des aventures où des chevaliers se révèlent à eux même, et – du peu que nous en savons – de nombreuses scènes musicales à base de classiques de la chanson populaire américaine des années 70 et 80. Des chansons inédites sont également intégrées au film, dont certaines sont signées rien de moins que de Lady Gaga.

La bande annonce est assez drôle, l’animation plutôt pas mal, même si Lucasfilm n’est pas spécifiquement reconnu pour son talent en film d’animation. Interrogé sur CBS, George Lucas explique qu’il a toujours voulu faire un comte de fée, et que, par esprit de contradiction envers le marketing hollywoodien qui enjoint les cinéastes à cibler les garçons, il voulait faire un film pour les filles.

Une histoire dans laquelle deux mondes, obscures et lumineux, se mêlent pour former une épopée… bon, je crois bien que nous irons jeter un œil.

Ici la bande annonce :

« L’école du mystère » Philippe Sollers épicurien & catholique
[La recette de Claude] Crème de mangues
Emmanuel Niddam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture